Nous suivre Industrie Pharma

Merck se dote d'une nouvelle usine en Chine

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Merck se dote d'une nouvelle usine en Chine

Répartition géographique des ventes 2012 de la division pharmaceutique de Merck

© Source : Merck

Le laboratoire américain a ouvert une usine de conditionnement pharmaceutique à Hangzhou, en Chine. Elle fait suite à un investissement de 120 millions de dollars et vient s'ajouter aux trois sites de production opérés par Merck dans le pays.

Presque vingt ans après avoir construit sa toute première unité de production chinoise à Hangzhou, le groupe américain vient d'inaugurer une usine dans cette ville. Celle-ci est plus précisément implantée dans la zone économique et technologique d'Hangzhou (HEDA). D'un investis- sement de près de 120 millions de dollars (91,8 M€), elle est dédiée au conditionnement de produits pharmaceutiques en comprimés et de formes stériles pour le traitement du diabète, des maladies cardiovasculaires, respiratoires, des os et des infections. « Les produits utilisés dans les études cliniques de Merck et dans ses activités commerciales pour soutenir les futurs lancements de produits seront aussi conditionnés dans cette nouvelle usine », précise le laboratoire américain. D'une superficie de 75 000 m2, elle est pourvue de seize lignes à grande vitesse qui lui permettent de conditionner plus de 300 millions de boîtes par an. Selon Willie Deese, vice-président exécutif et président de Merck Manufacturing, elle représente d'ailleurs une des plus grandes usines de conditionnement pharmaceutique dans l'Empire du Milieu. « Elle rejoint un réseau intégré et interdépendant de 72 usines de Merck qui distribuent des médicaments et vaccins dans plus de 140 pays », ajoute-t-il. Elle a reçu la certification Bonne pratique de fabrication (BPF) en janvier 2013.

1,04 Mrd $ de chiffre d'affaires en 2012 en Chine

 

« Cette unité à Hangzhou marque une nouvelle étape dans notre engagement à investir en Chine et prouve une nouvelle fois l'importance de la Chine pour Merck », assure par ailleurs Pam Cheng, président de la filiale chinoise de Merck. Au cours des vingt dernières années, le groupe américain a introduit plus de 40 médicaments et vaccins dans ce pays où il emploie plus de 5 000 personnes. Il y opère actuellement trois usines de production et des bureaux dédiés au marketing et aux ventes à Shanghai. En 2011, il a également mis en place un siège social R&D à Pékin. La même année, il avait aussi signé un accord de coentreprise avec le laboratoire chinois Simcere Pharmaceutical dans le domaine des maladies métaboliques et cardiovasculaires. Au cours des cinq dernières années, Merck a d'ailleurs déboursé plus d'1,5 Mrd $ pour ses activités de R&D en Chine. En 2012, sa division pharmaceutique, qui représente environ 85 % de son chiffre d'affaires total, a généré 1,04 milliard de dollars dans le pays, soit une croissance de 25 % par rapport à 2011.

 

« Cette usine affiche des capacités de 300 millions de boîtes »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles