Nous suivre Industrie Pharma

Merck résiste aux pertes de brevets

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Le géant américain a bouclé l'exercice 2012 sans trop souffrir de plusieurs pertes majeures de brevets.

L'an dernier, son chiffre d'affaires total s'est affaibli de 2 %, à 47,27 milliards de dollars (34,8 Mrds €), souffrant notamment d'effets de change défavorables. La perte, en août aux États-Unis, du brevet de son traitement contre l'asthme et les maladies respiratoires Singulair n'a pas encore été trop préjudiciable. Même si les ventes de ce blockbuster ont chuté de 30 % sur un an, à 3,9 Mrds $ l'an dernier, le portefeuille de Merck a bien résisté puisque l'ensemble de la division Pharmacie et vaccins n'a subi qu'un recul de 2 % des ventes totales, à 40,6 Mrds $. L'an prochain, il faudra voir l'impact de la tombée du brevet de Singulair en ce début d'année 2013 en Europe et les effets sur une année complète aux États-Unis. Pour l'avenir, Merck s'appuie notamment sur sa franchise de traitements contre le diabète, Januvia/Janumet, qui a vu ses ventes progresser de 23 % en un an, à 5,7 Mrds $.

Le laboratoire compte aussi sur ses futurs produits même s'il a dû repousser à 2014 l'arrivée probable sur le marché de l'Odanacatib, un traitement contre l'ostéoporose. Le groupe s'appuie également sur son développement dans les pays émergents. Au 4e trimestre, les ventes de Merck y progressaient de 9 %, atteignant les 20 % des 11,74 Mrds $ de ventes pharmaceutiques totales enregistrées lors du dernier bilan trimestriel. Côté rentabilité, le géant américain affiche de bons niveaux avec une progression sur un an de 26 % de son profit avant taxes, à 9,23 Mrds $, et un bénéfice net en hausse de 6 %, à 6,79 Mrds $. En 2013, Merck s'attend à une année compliquée mais ne prévoit pas de réduction de chiffre d'affaires de plus de 2 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles