Nous suivre Industrie Pharma

Merck KGaA se lance sur le marché avec Dr Reddy's

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Aujourd'hui en pleine restructuration (CPH n°595), le laboratoire allemand cherche toutefois des relais de croissance. Sa division purement pharmaceutique, Merck Serono, vient ainsi de décider de se positionner sur le marché des biosimilaires. Après avoir mis en place une petite unité dédiée qui sera implantée dans le Canton de Vaud, en Suisse, Merck franchit un véritable pas en signant un accord de partenariat avec le laboratoire indien Dr Reddy's. Accord qui couvre le co-développement, la co- production et la co-commercialisation de composés biosimilaires, en premier lieu dans le domaine des anticorps monoclonaux. D'un côté, Merck souhaite « capitaliser sur [son] expertise dans les produits biopharmaceutiques et sa présence grandissante dans des marchés clés comme certains marchés émergents », indique le groupe. De l'autre, il compte sur l'expérience de son partenaire indien dans les biosimilaires, les produits génériques et la connaissance et la présence dans les marchés émergents, pour garantir une entrée réussie dans les biosimilaires. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été divulgués. Dr Reddy's sera en charge des développements cliniques précoces, jusqu'en phase I, tandis que Merck Serono sera en charge de la production de composés et des développements cliniques plus avancés. Les deux partenaires se partageront à parts égales les coûts de R&D. Merck Serono sera en charge de la commercialisation partout dans le monde à l'exception de certaines zones émergentes qui seront gérées par Dr Reddy's, et à l'exception des États-Unis où les deux partenaires commercialiseront en commun leurs biosimilaires.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles