Nous suivre Industrie Pharma

Merck KGaA s'offre Sigma-Aldrich pour 17 Mrds $

D.O.

Il s'agit de la plus grande acquisition de Merck KGaA de son histoire. Le groupe allemand a signé un accord définitif pour le rachat de Sigma-Aldrich, fournisseur américain de matériels et de produits de laboratoires de recherche pour environ 17 milliards de dollars (13,1 Mrds €), via l'acquisition de la totalité du capital à hauteur de 140 $ par action.

La transaction, qui devrait être finalisée mi-2015, permettra de renforcer le portefeuille de produits de laboratoires du groupe allemand, qu'il détient via Merck Millipore, rachetée en 2010 pour 5,3 Mrds €. En outre, cette opération accroît le réseau géographique de sa filiale, en renforçant sa présence sur les marchés asiatiques à forte croissance et en Amérique du Nord (notamment à Saint Louis dans le Missouri et à Billerica dans le Massachussetts). « La combinaison de Merck KGaA et de Sigma-Aldrich va sécuriser une croissance stable dans un secteur mené par des tendances telles que la mondialisation de la recherche et de la production », explique Karl-Ludwig Kley, président de Merck KGaA. « L'entité combinée est très bien positionnée pour livrer des bénéfices significatifs au client, incluant une gamme complémentaire et élargie de produits et de capacités, un meilleur investissement dans les innovations de rupture, un service client amélioré et une plateforme d'e-commerce et de distribution de premier plan dans le secteur », complète Rakesh Sachdev, p-dg de Sigma-Aldrich. Cette transaction s'inscrit dans la stratégie de développement « Fit for 2018 » de Merck KGaA, qui consiste en un vaste programme de transformation et de croissance. Ce plan veut s'appuyer notamment sur « une croissance en premier lieu organique et par le développement de ses compétences, mais également en procédant à des acquisitions ciblées complétant et renforçant les forces existantes ». Sous trois ans, Merck KGaA entend dégager des synergies d'environ 260 M€ par an avec cette acquisition. En se basant sur les résultats financiers 2013, l'activité combinée des deux groupes aurait potentiellement généré un chiffre d'affaires de 4,7 Mrds € (+ 79 % par rapport à celui de Merck Millipore) et un Ebitda avant charges de 1,5 Mrd € (+ 139 %). Ce qui devrait significativement accroître la contribution de la branche des équipements de laboratoires dans les ventes du groupe allemand. En 2013, ce segment, porté par la division Millipore, représente 25 % des 10,7 Mrds € de ventes totales de Merck KGaA. Le reste du chiffre d'affaires étant généré par les autres divisions du groupe allemand : Serono (56 %), Consumer Health (4 %) et Performance Materials (15 %).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kuehne+Nagel agrandit un site en Belgique

Kuehne+Nagel agrandit un site en Belgique

Le logisticien allemand Kuehne+Nagel a inauguré une extension de 10 000 m2 sur son centre de distribution pharmaceutique implanté à Geel (Belgique). Considéré comme « l’un des plus grands du[…]

18/10/2019 | StockageLogistique
Azelis s’empare de Ekin Kimya

Azelis s’empare de Ekin Kimya

Bormioli Pharma reprend les actifs de Remy & Geiser

Bormioli Pharma reprend les actifs de Remy & Geiser

SGH Healthcaring relocalise sa production d'ampoules en France

SGH Healthcaring relocalise sa production d'ampoules en France

Plus d'articles