Nous suivre Industrie Pharma

Merck investira 19 M€ sur son site de Semoy

Laura Hendrikx

Sujets relatifs :

, ,
Merck KGaA va ouvrir un centre d'innovation en Chine

Le laboratoire allemand Merck KGaA a annoncé qu'il allait établir un centre d'innovation de 700 mètres carrés à Guangzhou (Chine). Sa mise en service est prévue pour septembre 2019. « La Chine est un haut lieu de l'innovation et l'un de nos plus gros marchés en croissance. Nous sommes en train de créer une plateforme solide pour Merck et nos partenaires afin de mener l'innovation en Chine du Sud. En même temps, nous renforçons notre empreinte dans cet écosystème dynamique », a déclaré Kai Beckmann, membre du comité exécutif du Merck et directeur général de l'entité Performance Materials. En février, le laboratoire avait déjà ouvert un centre d'innovation à Shanghai (Chine). En 2019, un autre centre spécialisé dans les sciences du vivant ouvrira à côté de la nouvelle usine de Merck à Nantong (Chine). Ensemble, ces deux usines représentent un investissement de 250 millions d'euros.

Merck investira 19 M€ sur son site de Semoy

© Merck

La filiale française de Merck Serono va injecter 19 millions d'euros sur son site de Semoy, dans le Loiret, afin de renforcer ses capacités de conditionnement de metformine.

Ce n'est pas un hasard si l'annonce est tombée le 14 novembre 2018, date de la journée mondiale du diabète. La filiale française de Merck Serono a déclaré qu'elle allait investir 19 millions d'euros sur son site de Semoy (Loiret), spécialisé dans la fabrication et le conditionnement de traitements à base de metformine destinés aux diabétiques de type 2, au cours de l'année 2019. L'investissement permettra au groupe de construire un bâtiment qui accueillera trois lignes de conditionnement, mais également de transformer un ancien bâtiment pour accueillir trois autres lignes. En 2017, le site de Semoy a produit environ 4 milliards de comprimés. « Cette production de qualité est aujourd'hui en grande partie exportée sur l'ensemble des continents, et notamment vers des marchés particulièrement exigeants comme le Japon », a déclaré Philippe Dumonet, directeur du site Merck de Semoy. En 2016, le groupe allemand avait déjà investi 11 M€ sur le site de Semoy. Avec ce nouvel investissement de 19 M€, Merck Serono tient l'engagement qu'il avait pris fin 2014, qui était d'investir 30 millions d'euros dans cette usine sur une période de trois ans, selon le journal La République du Centre.

En France, trois sites de production dédiés au diabète

Merck produit depuis plus de 60 ans des comprimés de metformine, molécule développée en 1957 par les Laboratoires Aron, qui ont, par la suite, été rachetés par le laboratoire allemand. « Le diabète est un enjeu de santé publique mondial qui malheureusement progresse un peu plus chaque année. La France peut être très fière d'avoir découvert et commercialisé la metformine, le traitement de référence pour lutter contre cette maladie depuis plus de 60 ans. Au travers de trois sites dédiés sur le territoire à la production de principe actif et de spécialités pharmaceutiques, Merck en France est ainsi un producteur mondial majeur de traitements à base de metformine destinés aux personnes souffrant de diabète de type 2 », a déclaré Thierry Hulot, président du conseil de gouvernance du groupe Merck en France. Les deux autres sites produisant le principe actif sont ceux de Calais (Pas-de-Calais) et de Meyzieu (Rhône). Plus de 8 760 tonnes de metformine y ont été produites en 2017. Celle-ci est ensuite mise sous forme de comprimés, conditionnés à Semoy. Les trois sites emploient un total de 700 personnes, sur les 3 500 salariés que compte le groupe Merck en France.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

L’entrée fracassante de WuXi sur les vaccins

L’entrée fracassante de WuXi sur les vaccins

  Le géant chinois signe son entrée sur le marché des vaccins avec un contrat à la hauteur de sa réputation. WuXi Biologics a ainsi annoncé avoir signé une lettre d’intention pour un[…]

23/05/2019 | Actus LaboCDMO
Les comptes de Takeda déjà influencés par l’acquisition de Shire

Les comptes de Takeda déjà influencés par l’acquisition de Shire

Novartis choisit Paris pour son laboratoire d’innovation digitale

Novartis choisit Paris pour son laboratoire d’innovation digitale

Roche concrétise « l’open innovation »

Roche concrétise « l’open innovation »

Plus d'articles