Nous suivre Industrie Pharma

Merck fermera seize sites

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'est en marche. Le laboratoire américain a annoncé son vaste plan de restructuration pour consolider sa fusion avec Schering-Plough enclenchée l'an dernier. Merck et Co estime les coûts avant impôts de ce plan entre 3,5 et 4,3 milliards de dollars (2,8 et 3,4 Mrds €) mais en attend des économies annuelles de 3,5 Mrds $ dès 2012. L'outil industriel sera désormais réduit de 85 à 77 usines dans le monde. Huit seront démantelées ou cédées à partir du second semestre 2010 : celles de Comazzo en Italie, de Cacem au Portugal, de Santo Amaro au Brésil, l'une des deux de Singapour, de Mirador en Argentine, de Miami Lakes en Floride (États-Unis), et celles de Coyocan et d'Azcapotzalco au Mexique. Ce plan de restructuration ne prend pas en compte les 29 usines dédiées aux productions vétérinaires, lesquelles sont actuel- lement en phase de rejoindre la coentreprise vétérinaire avec Sanofi-Aventis : Intervet-Merial (CPH n°500). Du côté de la R&D, Merck prévoit de recentrer ses forces sur 16 centres majeurs aux États-Unis, en Europe et en Asie, et de fermer huit centres actuels. Ces coupes sont limitées essentiellement à l'Europe (Odense au Danemark, Boxmeer, Oss et Schaijk aux Pays-Bas, Waltrop en Allemagne, Newhouse en Ecosse) ainsi qu'en Amérique du Nord (Montréal au Canada et Cambridge aux États-Unis). En outre, Merck prévoit de recentrer sa R&D sur sept aires thérapeutiques précises : les maladies cardio- vasculaires, les maladies métaboliques, les pathologies infectieuses, l'oncologie, la neurologie et l'ophtalmologie, l'immunologie et les maladies respiratoires, et la santé féminine et endocrinienne. Que ce soit en R&D ou en production, cette restructuration ne condamnera aucun des sites implantés en France malgré quelques ajustements possibles (CPH n°513). Au total, Merck prévoit que 15 000 postes, soit 15 % des effectifs mondiaux du groupe, seront supprimés d'ici à 2012.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles