Nous suivre Industrie Pharma

Merck étend sa collaboration avec Moderna

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Les laboratoires américains Merck et Moderna Therapeutics ont annoncé l'extension de leur collaboration de 2016 pour développer et commercialiser de nouveaux vaccins à ARN contre le cancer (CPH n°766). Celle-ci inclura désormais mRNA-5671, le vaccin à ARN du gène KRAS contre le cancer développé par Moderna en 2017. Selon les termes de l'accord, Merck sera en charge du développement clinique de mRNA-5671, tandis que Moderna sera responsable de l'approvisionnement clinique. Après la réalisation des études de preuve de concept humaines, Merck pourra prévoir d'aller plus loin dans le développement et la commercialisation de mRNA-5671 et versera alors des redevances - dont le montant n'a pas été révélé - à Moderna. À la suite de quoi les parties partageront de manière équitable l'ensemble des profits et coûts associés à mRNA-5671. Dans le cadre de cet accord, les parties pourront également collaborer sur d'autres programmes de vaccins à ARN contre le cancer. De plus, Merck réalisera un investissement de 125 millions de dollars dans Moderna dans le cadre d'actions privilégiées série H.

KRAS est l'un des oncogènes les plus fréquemment mutés dans le cancer humain. Il intervient dans 90 % des cancers du pancréas et dans 30 % des cancers du poumon non à petites cellules. La présentation d'épitopes contenant des mutations KRAS au système immunitaire peut déclencher une réponse antitumorale. mRNA-5671 code pour les 4 mutations KRAS les plus fréquemment rencontrées, et il est conçu pour cibler la plupart des mutations KRAS qui interviennent dans le cancer du poumon non à petites cellules, le cancer colorectal et le cancer du pancréas.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

En bref : Inventiva, OSE Immunotherapeutics, AstraZeneca

Inventiva augmente son capital de 15 M€ Le spécialiste dijonnais de la fibrose a annoncé avoir réalisé une augmentation de capital de 15 millions d’euros, souscrite par des actionnaires existants, comme[…]

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Dans les pipelines : Roche, Nanobiotix, Poxel

Teva reste dans le rouge

Teva reste dans le rouge

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Une année 2019 paradoxale pour Ipsen

Plus d'articles