Nous suivre Industrie Pharma

Merck, Eli Lilly et Valeant dans le collimateur américain

C.B., avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Les prix des médicaments fixés par les laboratoires pharmaceutiques Merck et Co, Eli Lilly et Valeant sont dans le viseur de la justice américaine, indiquent l'AFP et le Wall Street Journal, citant des documents boursiers. Selon le média américain, le procureur fédéral de l'État de Pennsylvanie (États-Unis) et la division civile du département américain de la Justice auraient récemment adressé des demandes d'informations à Valeant et Eli Lilly « pour connaître leur façon de calculer et de reporter le prix de leurs médicaments », dans le cadre du programme Medicaid (assurance médicale pour les plus modestes aux États-Unis). L'AFP souligne par ailleurs que Valeant reste surveillé par les autorités américaines après avoir augmenté les prix de ses médicaments Nitropress (traitement contre l'hypertension et attaques cardiaques) et de l'Isuprel (médicament contre l'arythmie cardiaque) de respectivement 212 % et 525 %. Le laboratoire Merck, quant à lui, fait l'objet d'une demande séparée d'informations, précise le Wall Street Journal, concernant sa politique tarifaire pour son médicament indiqué dans le traitement de l'asthme Dulera, dans le cadre du programme Medicare (assurance médicale des retraités américains). Les soupçons de mauvaises pratiques tarifaires se multiplient depuis quelques semaines, notamment après la controverse suscitée par la société Turing Pharmaceuticals fin octobre. Comme le précise l'AFP, l'entreprise a augmenté son médicament destiné au traitement de la toxoplasmose, le Daraprim, de 13,50 $ à 750 $ par cachet. Au Congrès américain, les élus demandent l'ouverture d'une enquête approfondie sur Eli Lilly et Merck notamment. De son côté, la candidate à l'investiture démocrate pour la Maison-Blanche, Hillary Clinton, a promis d'engager un bras de fer avec l'industrie pharmaceutique en cas de victoire, relate l'AFP.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Plus d'articles