Nous suivre Industrie Pharma

Merck & Co déboursera 100 M$ pour régler une affaire

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La polémique autour des risques liés aux contraceptifs de dernière génération ne touche pas que la France. Le laboratoire américain Merck en a récemment fait les frais aux États-Unis. Il a annoncé qu'il allait débourser 100 millions de dollars (73 M€) pour mettre fin aux poursuites dont il fait l'objet concernant l'anneau contraceptif vaginal NuvaRing, qui libère de l'œstrogène et de la progestérone. Ce dernier présente des risques « accrus » de thromboses veineuses ou artérielles. Il est autorisé depuis 2001 aux États-Unis et a depuis fait l'objet de nombreuses plaintes. L'Allemand Bayer avait également dû casser sa tirelire dans une affaire du même genre. L'an dernier, lors de la publication de ses résultats annuels, il avait annoncé avoir dépensé 1,19 Mrd € pour régler des litiges provenant majoritairement des États-Unis et portant sur les risques liés à sa gamme de pilules de 4e génération commercialisées sous les marques Yaz/Jasmine/Jasminelle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles