Nous suivre Industrie Pharma

Mégafusion/Fusion avortée pour AHP et Monsanto

Sujets relatifs :

,

La fusion entre American Home Products (AHP) et Monsanto n'aura pas lieu. Ce rapprochement qui devait donner naissance au leader mondial des sciences de la vie avec un chiffre d'affaires de 23 Mrds $ et une capitalisation boursière de 96 Mrds $ a tourné court. Novartis conserve ainsi sa place de leader avec ses 21,5 Mrds $ de chiffre d'affaires. La version officielle indique que " l'opération n'était pas dans l'intérêt de leurs actionnaires respectifs ". La version officieuse met en avant un conflit de personnes. L'histoire se répète. Quelques mois plus tôt, c'est la fusion entre AHP et SmithKline Beecham qui avait déjà échoué pour des histoires d'ego. L'un des obstacles au rapprochement d'AHP et de Monsanto avait pourtant été franchi. En effet, la Commission européenne avait donné son accord le 28 septembre après que les deux groupes aient pris des engagements " pour éliminer tout chevauchement possible sur le marché français des contraceptifs oraux ". Monsanto avait d'ailleurs prévu de mettre un terme à ses accords de distribution en France avec Organon (Akzo Nobel). Les deux partenaires n'attendaient plus que le verdict des autorités antitrust américaines. Créant la stupeur sur les marchés boursiers, ce divorce a été accueilli par une forte baisse des titres Monsanto et AHP. En revanche, le titre SmithKline Beecham s'est fortement raffermi à la Bourse de Londres, les opérateurs pariant sur une relance du projet de fusion avec AHP. Les deux groupes continueront donc à voler de leurs propres ailes : AHP conserve sa place de numéro six mondial de la pharmacie et Monsanto celle de numéro deux mondial de l'agrochimie. Et certains analystes estiment qu'ils ont peut-être évité le pire. Une étude publiée fin 1997 par la banque Schroders n'affirmait-elle pas que sur les sept dernières grandes fusions, quatre avaientt abouti à un recul des parts de marché et les trois autres à une stagnation ? Outre Pharmacia Upjohn, Hoechst Marion Roussel s'inscrit dans la liste des mariages houleux. En début de semaine et pour la troisième fois cette année, sa maison-mère Hoechst a dû réduire ses prévisions de profits pour 1998. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles