Nous suivre Industrie Pharma

Médicaments orphelins/Actelion s'implante en France en lançant le Bosentan

Sujets relatifs :

,

Le laboratoire pharmaceutique suisse Actelion a annoncé le lancement en France d'un nouveau traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire par voie orale, le bosentan qui pourrait révolutionner la vie des patients souffrant de cette maladie rare, pour laquelle les traitements mis à la disposition des médecins sont quasiment inexistants. Le médicament vient également d'obtenir une autorisation temporaire d'utilisation en Europe et aux Etats-Unis, en tant que " médicament orphelin ". Selon le Pr Gérald Simonneau, chef du service de pneumologie de l'hôpital Antoine Béclère de Clamart qui accueille environ la moitié des patients français actuellement traités, le Bosentan est une " véritable surprise de ces dernières années, cette molécule améliore tous les paramètres qui permettent d'apprécier l'état des malades pour lesquels il représente un espoir important ". Environ 200 nouveaux cas d'hypertension artérielle pulmonaire sont diagnostiqués chaque année. En France, le nombre total des malades oscillerait entre 2 000 et 5 000. L'Europe et les Etats-Unis en compteraient environ 100 000. Le Bosentan agit en réduisant, dans les vaisseaux sanguins, la production d'une substance, l'endothéline, que les malades atteints d'hypertension artérielle pulmonaire produisent en excès. Pour le Dr Jean-Paul Clozel, fondateur et président du laboratoire Actelion qui commercialisera le bosentan, "Nous avons choisi d'aller vers les besoins médicaux les plus grands et non vers le marché le plus gros ", ajoutant que " l'endothélium, contre lequel nous avons décidé de concentrer notre recherche, semble avoir un grand potentiel thérapeutique, dans le domaine cardio-vasculaire, mais aussi dans la lutte contre les cancers, par blocage de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins ". Cette molécule a été découverte à la fin des années 90 dans les laboratoires Roche mais, " pour des raisons stratégiques ", a expliqué le Dr Clozel, ce groupe a renoncé à le développer, préférant céder ses droits aux quatre chercheurs qui l'avaient découvert et qui ont décidé de fonder leur propre laboratoire. Très lourd pour le malade, car devant être pris en perfusions continues, le traitement actuel est aussi très coûteux : environ un million de francs par an et par malade. A prendre sous forme de comprimés, le Bosentan sera d'un prix " très nettement inférieur ", assure Actelion. Pour sa troisième année d'exercice, le laboratoire suisse a réalisé l'an passé des ventes de 31,5 MFS, soit onze fois plus qu'en 1999, exercice pendant lequel la compagnie a affiché un chiffre d'affaires de 2,9 MFS. Toutefois, les investissements consentis par Actelion, entre autres pour le lancement du Bosentan, se sont élevés à 86 MFS (+213 %), et la compagnie affiche une perte de 38,6 MFS. Actelion a récemment procédé à l'acquisition de la totalité des actions détenues par des actionnaires minoritaires, lui permettant de réaliser une offre publique initiale (IPO). Cette opération a rapporté à la compagnie suisse la somme de 246,4 MFS, et plus de 2 500 nouveaux actionnaires. La compagnie, présente en Europe (France, Suisse, Italie, Allemagne) et aux Etats-Unis, développe également un nouveau traitement de la crise cardiaque, le Tezosentan.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles