Nous suivre Industrie Pharma

Médicaments : le Cese veut plus de transparence sur les prix

H.B.

« Face à l'élévation rapide des prix des médicaments innovants », le Conseil économique, social et environnemental (Cese) insiste sur la nécessité d'instaurer de nouvelles règles « plus transparentes » pour permettre leur accès à tous, dans un avis adopté le 25 janvier. « L'augmentation des prix des médicaments innovants conduit à une hausse prévisible des dépenses de santé, qui remet en cause leur soutenabilité à moyen terme et qui soulève le risque de sélection des malades », alerte le Cese dont le projet d'avis a été adopté par 176 voix et une abstention. Il recommande ainsi la mise en place d'études prospectives sur l'impact financier des traitements innovants et de les intégrer dans le rapport annuel de la Cour des comptes sur l'application de la loi de financement de la Sécurité sociale. Le Cese aimerait en outre qu'une place plus importante soit accordée à l'impact médico-économique dans le processus de fixation des prix, ces derniers ne reflétant « pas suffisamment le caractère innovant du traitement. » Le Conseil déplore ainsi que les mécanismes de régulation ne différencient pas suffisamment les innovations de rupture, qui apportent un changement important, des innovations qui consistent simplement à améliorer le traitement sans changement de procédé. Le Cese suggère de « favoriser l'évaluation en vie réelle de l'efficacité » des médicaments, puis de revoir les prix en fonction des résultats. Il promeut aussi des mécanismes d'échanges d'informations entre pays membres de l'Union européenne, toujours dans l'idée d'améliorer la transparence des prix. Présente au Cese, la ministre de la Santé Marisol Touraine a jugé nécessaire de « demander à nos agences de médicaments d'exiger des industriels la participation des usagers » dans l'évaluation du bénéfice d'un médicament. Elle a indiqué qu'elle réfléchissait aussi à un mécanisme « prenant en compte l'efficacité individuelle » d'un traitement, et a invité l'industrie pharmaceutique à réfléchir « au juste prix ». De son côté, le syndicat des entreprises du médicament (Leem) a dit partager certaines des conclusions du Cese, « malgré des propos parfois caricaturaux », et a appelé à ne pas « confondre complexité et opacité ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles