Nous suivre Industrie Pharma

Médicaments Inhalables: Procter & Gamble suit l'exemple de Pfizer

Sujets relatifs :

L'abandon d'Exubera par Pfizer a donné des idées à Procter & Gamble. Ce dernier vient en effet d'annoncer à Nastech son intention de ne pas poursuivre le développement d'un spray nasal à base d'hormone parathyroïdienne, qui était en phase 2 dans le traitement de l'ostéoporose. Un médicament qui, comme Exubera, est censé remplacer une forme injectable. Et comme pour Nektar (CPH n°400), le spray abandonné par P&G est le programme le plus avancé de Nastech. Ce projet était censé lui apporter des versements de 577 M$
(392 M?) de P&G, montant sur lequel la société n'a touché que 17 M$ (11,5 M?).
Projets
et réalisations

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le baume Vicks Vaporub  fête ses 125 ans

Le baume Vicks Vaporub fête ses 125 ans

À l'occasion de l'anniversaire de Vicks Vaporub, Procter & Gamble, entreprise américaine spécialisée dans les produits d'hygiène, fait le point sur ce produit phare des armoires à[…]

01/11/2019 | OTCÉVÉNEMENT
Santé Grand Public : Procter et Gamble met la main sur le portefeuille de Merck KGaA pour 3,4 Mrds €

Santé Grand Public : Procter et Gamble met la main sur le portefeuille de Merck KGaA pour 3,4 Mrds €

Une usine Teva et Procter et Gamble en Inde ?

Une usine Teva et Procter et Gamble en Inde ?

Procter & Gamble et Teva  en coentreprise

Procter & Gamble et Teva en coentreprise

Plus d'articles