Nous suivre Industrie Pharma

Médicaments génériques/Le Snip demande un décret d'application "sérieux"

Sujets relatifs :

,

Le président du Syndicat national de l'industrie pharmaceutique (Snip) Bernard Mesuré a demandé un décret d'application "sérieux" pour le droit de substitution permettant aux pharmaciens de remplacer le médicament prescrit par une copie générique moins chère. Sinon, "nous prendrons toutes dispositions contre ce texte sur le plan juridique". Le projet de décret d'application de la loi de financement de la Sécurité sociale de 1999 prévoit dès la première année un quota de substitution de l'ordre de 35 % pour une centaine de spécialités pesant 10 Mrds F de chiffre d'affaires. Soit une baisse de 10 % du prix moyen des familles concernées et une économie potentielle d'environ 1 Mrd F pour la Sécurité sociale. Pour B. Mesuré, cela conduit non plus à un droit, mais à un "devoir de substitution au détriment de l'intérêt du malade". Concernant la décision des pouvoirs publics de revoir sur trois ans prix et taux de remboursements des médicaments en "fonction du service médical rendu", M. Mesuré critique "l'erreur qui consiste à vouloir baisser les prix dans ce pays alors qu'il s'agit d'un problème de volume". Le ministre des Affaires sociales, Mme Aubry a affirmé qu'elle comptait lancer une "grande politique du médicament". "Dans chaque classe de médicaments nous allons homogénéiser les prix et les remboursement, par ce biais là nous allons gagner sur quelques années 4 Mrds F." Le Snip estime que les efforts doivent plutôt tendre vers une réorganisation du marché en produits d'automédication -d'autant plus que ce marché a régressé l'an dernier-, génériques, produits de médecine courante et innovations. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles