Nous suivre Industrie Pharma

Médicament/...qui devrait être lancé en Europe et aux Etats-Unis en 2004-2005

Sujets relatifs :

,

De son côté, GW Pharma, devrait déposer dans les semaines à venir un dossier de demande d'enregistrement auprès des autorités de santé britannique, puis belge, américaine, canadienne, allemande et irlandaise dans le traitement des douleurs neuropathiques et des symptômes de la sclérose en plaques. Son lancement au Royaume-Uni est prévu pour la fin 2003. Suivront ensuite la France, l'Espagne et le Brésil. En 2005, le traitement devrait être commercialisé dans l'ensemble de ces marchés. La société devrait signer au cours du premier trimestre un accord avec un laboratoire pharmaceutique concernant son produit. " Nous sommes une compagnie de drug development et n'avons pas vocation à commercialiser nous-même notre produit ", selon le Dr Goeffrey Guy, fondateur et directeur général de GW Pharma. Ce traitement, préparé à partir d'extraits végétaux normalisés de plants de cannabis, a démontré, pendant les essais cliniques de phase III, un soulagement de plusieurs symptômes survenant chez les patients atteints de sclérose en plaques, réduisant non seulement les douleurs, mais également les spasmes, les tremblements, les troubles urinaires et du sommeil. La compagnie cherchera ensuite à obtenir d'autres indications, notamment dans l'oncologie. Malgré la réputation sulfureuse du cannabis, même dans son utilisation thérapeutique, Goeffrey Guy est confiant concernant la position des autorités de santé : " le cannabis offre une excellente marge thérapeutique, avec un indice thérapeutique de 20 000 pour un, et aucun décès par ingestion n'a été rapporté ces cents dernières années ", ajoutant que contrairement à de nombreuses thérapeutiques, " il ne provoque ni hépatotoxicité ni néphrotoxicité ". Par ailleurs, selon les essais cliniques, le patient peut bénéficier des effets thérapeutiques à des doses ne provoquant pas d'effets psychoactifs : " après une courte période d'adaptation, le patient peut lui-même déterminer la dose lui apportant un soulagement des symptômes sans être soumis aux effets narcotiques ", précise Goeffrey Guy. Enfin, la compagnie a constaté que l'utilisation de son médicament permettait aux patients d'éviter le recours aux opiacés (morphine). GW Pharma est le seul laboratoire pharmaceutique au monde à avoir obtenu une autorisation pour la culture du cannabis. La compagnie britannique dispose de ses propres serres (40 000 plants de cannabis), dont la localisation est gardée secrète. Ces serres sont protégées par un important dispositif de surveillance, conformément à la réglementation en vigueur. GW Pharma emploie actuellement 150 personnes et a été fondée en 1998.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles