Nous suivre Industrie Pharma

Médicament : Meristem Therapeutics : ouverture d'une information judiciaire

Sujets relatifs :

,
Une information judiciaire contre X pour "destruction de biens d'autrui" a été ouverte dans le cadre de l'enquête sur la destruction, à la mi-août, d'une parcelle de maïs transgénique exploitée en Auvergne par Meristem Therapeutics. L'ouverture de cette information judiciaire fait suite à la plainte déposée par la société. Les plants transgéniques détruits étaient destinés à la production de la lipase gastrique, développée par la compagnie dans le traitement des complications gastriques de la mucoviscidose. Le collectif OGM du Puy-de-Dôme, qui rassemble notamment la Confédération paysanne, Attac et des associations écologistes locales, a nié avoir participé à la destruction de la parcelle de 3 000 m 2 , tout en affirmant qu'il ne désapprouvait pas cette action. De son côté, le préfet de la région Auvergne avait, par ailleurs, annoncé le 1 er septembre que « tout serait mis en œuvre » pour assurer la sécurité des plants de maïs destinés à la recherche médicale. Parallèlement à ce nouveau développement, Meristem Therapeutics a été mise en cause par le porte-parole de la Confédération paysanne, José Bové, lors de l'émission "100 minutes pour convaincre" de France 2 diffusée le 25 septembre. Le représentant syndical avait alors déclaré que Meristem Therapeutics avait été mis en cause suite à la contamination de champs de soja destinés à l'alimentation situés à proximité de champs de soja transgéniques dédié à la production d'un principe actif pharmaceutique. Réagissant à cette déclaration, Mersitem Therapeutics a déclaré qu'elle « s'insurgeait » contre ces déclarations, et que cette affaire ne l'impliquait pas. En fait, c'est la compagnie américaine Prodigene qui avait été à l'origine de cet événement, survenu en 2002. Incident qui l'a conduit, après intervention de la FDA, à renforcer ses contrôles sur ses cultures. Cette affaire était intervenue seulement un mois après l'engagement pris par ProdiGene, avec une douzaine d'autres membres de la Biotechnology Industry Organisation, de ne plus cultiver au sein de la "Corn Belt" des plantes non destinées à la consommation. Une initiative conduite par les agro-industriels pour rassurer les défenseurs de la nature quant aux risques de dissémination de gènes dans l'environnement. Rappelons que les plants transgéniques de Meristem Therapeutics sont castrés, afin d'éviter la contamination de cultures jouxtant les champs expérimentaux de la compagnie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles