Nous suivre Industrie Pharma

Médicament/GW Pharma devrait lancer le THC/CBD en 2004

Sujets relatifs :

,

Le britannique GW Pharmaceuticals a indiqué être en bonne voie pour lancer cette année le THC/CBD (tétrahydrocannabinol et le cannabidiol), premier médicament antidouleur à base de cannabis sur le marché britannique. " Nous devrions soumettre la demande d'approbation de notre premier produit au premier trimestre 2003 ", a déclaré le Dr Geoffrey Guy, président de GW Pharmaceuticals. " Sous réserve de l'approbation du régulateur, nous prévoyons un lancement sur le marché britannique vers la fin de l'année ", a ajouté Geoffrey Guy, à l'occasion de la publication des résultats de la société pour l'exercice 2001-2002, qui sont ressortis conformes aux attentes. Les pertes sur l'exercice qui s'est achevé le 30 septembre 2002 se sont établies à 11,2 millions de livres sterling, en hausse de 4,3 millions par rapport à l'exercice précédent, des résultats en ligne avec les attentes du groupe. Le creusement des pertes s'explique par une augmentation des dépenses dans la Recherche et le Développement, ainsi que dans les dépenses administratives et de gestion, a indiqué GW Pharmaceuticals. Le laboratoire pharmaceutique britannique s'est par ailleurs félicité des résultats positifs obtenus sur les quatre premiers essais cliniques de son médicament anti-douleur à base de cannabis, destiné à soulager les patients souffrant de sclérose en plaques et de douleurs névropathiques. " Cette année a été la plus déterminante de toutes pour GW Pharma, compte tenu des bons résultats obtenus dans les quatre essais de phase III. Ils nous rapprochent un peu plus du lancement sur le marché du premier médicament antidouleur à base de cannabis au monde ", a indiqué le président de GW Pharmaceuticals. " Nous avions initialement prévu de le mettre en circulation à l'horizon 2004 ", a-t- il remarqué. La compagnie a choisi trois formes d'administration pour ses médicaments candidats à base de principes actifs issus du cannabis : un spray sublingual (en phase III des essais cliniques), un comprimé sublingual (phase II) et un inhalateur. Par ailleurs, la compagnie souligne que ces formes devraient limiter la possibilité de détournement de ses médicaments pour un usage non-thérapeutique. GW Pharma vise de nombreuses indications pour ces traitements, principalement dans le domaine de l'antalgie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles