Nous suivre Industrie Pharma

Médicament : EPO: Amgen remporte une première bataille juridique contre Roche

Sujets relatifs :

,
Amgen vient de remporter une victoire juridique importante: le tribunal fédéral du Massachusetts n'a pas autorisé Roche à commercialiser Micera (méthoxy polyéthylène glycol-époétine bêta) aux États-Unis.
Selon le tribunal, Mircera viole 11 brevets d'Amgen protégeant ses médicaments Epogen (époétine alfa) et Aranesp (darbepoétine alfa), qui stimule la production de globules rouges dans le sang et lutte contre l'anémie. Un jugement qui permet à la société américaine de protéger son médicament jusqu'à l'expiration des brevets en 2012. Cette déconvenue tombe mal pour Roche qui se voit ainsi privé du plus important marché mondial des traitements de l'anémie. L'an dernier, Epogen et Aranesp ont enregistré des ventes cumulées de 5,3 Mrds $ (3,7 Mrds €) dans le pays, à comparer à des ventes de 6,6 Mrds $ (4,6 Mrds €) au niveau mondial. Roche a annoncé qu'il évaluait la possibilité de faire appel de cette décision, mais les analystes ne le donnent pas gagnant. « Nous sommes déçus de cette décision de justice et nous pensons que c'est une perte pour les patients américains atteints de maladies du foie. Amgen détient un monopole sur ce produit depuis 20 ans aux États-Unis, bloquant toute option d'introduction de nouvelle thérapie pour traiter l'anémie », a déclaré William Burns, directeur de la division Pharma chez Roche. De son côté, Amgen cherche à obtenir une injonction formelle du tribunal pour interdire les ventes de Mircera aux États-Unis avant son homologation par la FDA, attendue pour la mi-novembre. En Europe et en Suisse, Roche s'apprête à lancer Mircera, après la signature d'un accord à l'amiable avec Amgen. Le médicament est déjà commercialisé en Autriche, Suède, Allemagne et au Royaume-Uni. C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles