Nous suivre Industrie Pharma

Medicago s'implante sur le bioparc Genopole

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

Suite au succès des essais cliniques de phase I du vaccin contre la grippe aviaire H5N1 de Medicago (CPH n°527) et l'entrée en phase II, la société canadienne de biotechnologies poursuit ses dévelop- pements. Elle étend ainsi son partenariat avec Genopole pour la construction d'un laboratoire de recherche sur des vaccins et des anticorps. « Nous cherchons à explorer de nouveaux potentiels d'applications de notre technologie vaccins à base de particules pseudo-virales (PPV), en plus de nos applications dans le domaine de la grippe saisonnière et pandémique, indique Frédéric Ors, vice-président et directeur du développement des affaires au sein de Medicago. Nous sommes en discussions avec les autorités françaises pour le développement d'applications dédiées aux problématiques françaises et européennes, notamment un vaccin contre le chikungunya. » Ce nouveau laboratoire sera constitué en partenariat avec des unités de recherche académique françaises, dont les noms ne sont pas communiqués, et implanté sur le bioparc Genopole d'Evry (Essonne). « Nous effectuerons un transfert de technologie sur le nouveau site à court terme », ajoute le responsable. Ni l'investissement, ni les financements ne sont communiqués. Les deux partenaires français et canadiens avaient signé en juillet 2009 (CPH n°475) une convention de partenariat pour l'implantation d'une unité de production commerciale reposant sur la technologie manufacturière à base de plantes Proficia de Medicago, et sur sa technologie de vaccin PPV, sur le même site à Evry. L'implantation d'un laboratoire de recherche sur les vaccins et les cibles antigéniques constitue ainsi une première étape importante en vue de la construction de l'unité commerciale. « Celle-ci devrait être opérationnelle simultanément à la finalisation de nos essais cliniques en cours sur les vaccins saisonniers qui entreront en phase I en 2011 pour finir les phases III en 2013 », indique Frédéric Ors, qui n'exclut pas non plus que de nouveaux développements sur d'autres applications puissent offrir des opportunités de développement commercial à plus court terme.

Parmi les développements internationaux, Medicago est en cours de construction d'une unité commerciale aux États-Unis qui sera livrée à l'été 2011 (CPH n°518). D'un investissement de 30 millions de dollars (22,7 M€), elle pourra produire 120 millions de doses annuelles. « Nous avons par ailleurs des discussions en Asie, ajoute Frédéric Ors. Nous avons annoncé une collaboration avec l'Indonésie ainsi qu'un accord avec le Japon ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles