Nous suivre Industrie Pharma

« Médecine du futur », les travaux débutent

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le gouvernement a lancé les travaux de la solution « Médecine du Futur ». Ils s'inscrivent dans le cadre de la deuxième phase de la Nouvelle France Industrielle. Le comité de pilotage de la solution « Médecine du Futur » s'est tenu le 24 novembre au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Il est présidé par André Syrota, ancien président de l'Inserm et Olivier Charmeil, p-dg de Sanofi Pasteur. Il est composé de 28 personnalités qualifiées du monde académique, industriel et associatif. Quatre axes de réflexion ont été abordés lors de cette réunion : la médecine personnalisée ou de précision, la médecine connectée, la médecine réparatrice, et leurs impacts sur l'organisation des soins. Une feuille de route sera présentée au gouvernement d'ici à la fin du 1er trimestre 2016. Elle intégrera une analyse synthétique des grandes orientations de la médecine de demain, des propositions de projets industriels et des possibilités de consortia d'industriels, une identification des verrous financiers, fiscaux, réglementaires et administratifs à lever pour faciliter l'innovation dans la santé et favoriser le développement de filières françaises, et une proposition d'organisation permettant d'assurer une politique incitative en matière d'innovation industrielle en santé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles