Nous suivre Industrie Pharma

Mallinckrodt veut se séparer de ses génériques

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
Mallinckrodt veut se séparer de ses génériques

© Pixabay

Selon l'agence Reuters, le laboratoire Mallinckrodt, qui produit des médicaments aux États-Unis mais dont le siège est basé au Royaume-Uni, envisage un spin-off de sa division Génériques d'ici à la seconde moitié de l'année 2019, tout en restant ouvert à la vente de cette activité, évoquée depuis 2016. Le spin-off devrait lancer cinq nouveaux produits en 2019, et serait basé à Saint-Louis (Missouri, États-Unis). Il prendra le nom de Mallinckrodt. L'activité restante, de produits de spécialité, sera renommée ultérieurement et dirigée par le directeur général Mark Trudeau. Les ventes de génériques de Mallinckrodt étaient de 839,5 millions de dollars en 2017. Le portefeuille de cette division se compose majoritairement de médicaments à base d'opiacés, que les médecins américains sont de moins en moins enclins à prescrire en raison de l'addiction engendrée, qui aurait coûté la vie à près de 50 000 personnes l'an dernier. Mallinckrodt fait l'objet de plusieurs poursuites judiciaires pour avoir contribué à cette épidémie d'addiction aux opiacés à travers ses pratiques de marketing et promotionnelles. La société souffre également de la chute des prix des médicaments génériques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Janssen opte pour la transparence

Janssen opte pour la transparence

La huitième vague de l’Observatoire sociétal du médicament réalisée par Ipsos pour le Leem, a récemment démontré qu’un peu moins de la moitié des français[…]

Nanobiotix, des résultats cliniques et financiers encourageants

Nanobiotix, des résultats cliniques et financiers encourageants

Genfit confirme son entrée sur le Nasdaq

Genfit confirme son entrée sur le Nasdaq

Sanofi, fier de son ancrage territorial

Sanofi, fier de son ancrage territorial

Plus d'articles