Nous suivre Industrie Pharma

Maladies rares : Sucampo s'empare de Vtesse pour 200 M$

H.B.

La société américaine Sucampo Pharmaceuticals, spécialisée dans les applications médicales des prostones, activateurs sélectifs de canaux ioniques, se renforce dans le domaine des maladies génétiques rares. La société basée à Rockville dans le Maryland annonce avoir fait l'acquisition de sa compatriote Vtesse, spécialisée dans les maladies rares, pour 200 millions de dollars (183,5 M€). L'accord permet à Sucampo, petite société qui ne compte que deux produits sur le marché (Amitiza et Rescula), de mettre la main sur le VTS-270. Ce candidat-médicament est actuellement dans une étude pivot pour le traitement de la maladie de Niemman-Pick de type C1, étude dont les résultats sont attendus pour la mi-2018. Cette maladie génétique rare est due à l'absence d'une enzyme appelée sphingomyélinase, ce qui entraîne une surcharge graisseuse de certains organes. La maladie est présente sous trois formes A, B et C, la dernière étant liée à l'accumulation de cholestérol non estérifié. La forme C1 est la plus fréquente de la maladie de Niemman-Pick de type C et résulte d'une mutation du gène NPC1. L'incidence du NPC-1 est estimée à une naissance pour 100 000 à 150 000, et Sucampo estime qu'actuellement 2 000 à 3 000 personnes dans le monde souffrent de cette maladie, qui entraîne un décès précoce dans la majorité des cas, du fait d'atteintes neurologiques. Actuellement, aucun traitement spécifique n'est approuvé pour cette maladie. Sucampo fonde donc beaucoup d'espoirs dans le VTS-270, candidat-médicament qui a reçu le statut de médicament orphelin aux États-Unis et que Sucampo espère être en mesure de commercialiser dès 2019. Les équipes de Vtess, basées à Gaithersburg (Maryland) continueront à soutenir l'avancement du VTS-270, précise Sucampo. Ce dernier, qui a effectué un paiement initial de 200 M$, a accepté de verser une contrepartie aux actionnaires de Vtesse sous forme de redevances à deux chiffres en fonction des ventes globales du produit. En outre, Vtesse et Sucampo ont l'intention de créer une fondation après la clôture de cette acquisition pour soutenir la recherche contre la maladie de Niemman-Pick de type C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles