Nous suivre Industrie Pharma

Maladies non transmissibles : 22 groupes pharmaceutiques unissent leurs forces

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Lors de l'édition 2017 du Forum économique mondial de Davos (Suisse), vingt-deux groupes pharmaceutiques internationaux ont lancé une initiative pour améliorer la prévention et le traitement des maladies chroniques dites non transmissibles dans les pays à revenus faibles et intermédiaires, relate Reuters. Ces maladies regroupent les cancers, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, le diabète ou encore les troubles de santé mentale. Nommée « Access Accelerated Initiative » (AAI), cette collaboration sur trois ans réunit, entre autres, les Suisses Novartis et Roche, les Américains Pfizer, Merck et Johnson et Johnson, ou encore le Français Sanofi. Conjointement, ils vont allouer une enveloppe globale de 50 millions de dollars à la Banque mondiale et à l'Union internationale contre le cancer (UICC), tous deux partenaires de cette initiative. Concrètement, il s'agira pour les laboratoires d'analyser les barrières d'accès à la prévention et au traitement des maladies non transmissibles ainsi que l'efficacité des programmes existants, afin de les améliorer. Jusqu'à maintenant, les efforts des industries pharmaceutiques se sont surtout concentrés sur la lutte contre les maladies infectieuses, notamment le VIH/Sida, mais peu sur les maladies non transmissibles. Avec l'urbanisation croissante des pays pauvres, cancers et maladies cardiovasculaires augmentent. Près de 75 % des décès liés à ces maladies surviennent dans des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire selon l'Organisation mondiale de la Santé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles