Nous suivre Industrie Pharma

Maladies neurodégénératives : Genfit prolonge sa collaboration avec Sanofi

Sujets relatifs :

,
Initialement dédié au diabète de type 2 et à l'inflammation vasculaire, le programme de collaboration entre la société biopharmaceutique Genfit et Sanofi-Aventis, dénommé SAVX1, s'enrichit d'un troisième volet destiné au traitement des maladies neurodégénératives.
Initialement dédié au diabète de type 2 et à l'inflammation vasculaire, le programme de collaboration entre la société biopharmaceutique Genfit et Sanofi-Aventis, dénommé SAVX1, s'enrichit d'un troisième volet destiné au traitement des maladies neurodégénératives. Les deux sociétés ont signé pour la quatrième fois consécutive, et pour deux années supplémentaires. Selon les modalités de cet accord, Sanofi-Aventis détiendra les droits exclusifs de commercialisation des produits issus de cette co-recherche. En contrepartie, Genfit continuera à percevoir des paiements par étapes et des redevances. Les détails financiers de l'accord n'ont pas été divulgués. Du partenariat initial, démarré en 1999 et concernant la découverte de cibles thérapeutiques originales contre le diabète de type 2 et les maladies inflammatoires, est né la molécule AVE0897, un agoniste de récepteur PPAR (Peroxisome Proliferator Agonist Receptor). Le composé est actuellement en fin de phase I, dans le traitement du diabète.Par ailleurs, Genfit a enregistré des avancées significatives dans le développement d'une technologie innovante de marqueurs précoces permettant d'apporter une réponse « rapide, ciblée et prédictive » sur l'efficacité de nouveaux traitements visant certaines pathologies métaboliques et neurodégénératives. Des négociations industrielles dans le domaine du théranostique « Nous étudions actuellement plusieurs opportunités de collaboration en vue d'optimiser cette technologie avec des entreprises impliquées dans le diagnostic aussi bien dans le domaine de l'athérosclérose que dans d'autres indications », indique Jean-François Mouney, président du directoire de Genfit. Le programme BMGFT01, dédié à la détection précoce de l'athérosclérose, est le plus avancé et permet d'étudier la formation de la plaque d'athérome et de suivre son évolution de manière non invasive. La preuve de concept clinique pourrait intervenir dans les prochains mois. Le programme BMGFT03, quant à lui, se concentre sur les maladies neurodégénératives et notamment la maladie d'Alzheimer. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles