Nous suivre Industrie Pharma

Lyon lance Big booster, un accélérateur à l'échelle internationale

ANNE-GAËLLE MOULUN

Sujets relatifs :

, ,

Ouvrir à des start-up lyonnaises les portes du marché américain grâce à un partenariat avec Boston (États-Unis), telle est l'ambition du programme « Big booster », lancé officiellement par la métropole de Lyon en clôture du forum Biovision. « Avec Big Booster - Bio et Tech et Global Impact, nous voulons permettre à des start-up de se rendre à Boston pour rencontrer des grands clients américains », explique Gérard Collomb, le sénateur-maire de Lyon (Rhône). Il définit le programme comme un « accélérateur à l'échelle international, non-profit », qui a pour objectif de sélectionner, accompagner et accélérer des projets d'innovation à fort potentiel économique et/ou à fort impact sociétal et environnemental. Jusqu'au mois de juillet, le programme va finaliser ses partenariats ainsi que la construction du dispositif. BPI France, Sanofi, Veolia, EDF, la Banque Postale ou encore Capgemini sont d'ores et déjà associés à ce projet. Un appel à candidatures sera lancé en juillet pour sélectionner 100 start-up, dans le domaine des sciences de la vie, des technologies numériques et des cleantech. Elles se rassembleront dans le cadre d'un bootcamp (un rassemblement intensif de travail) lors du BlendWebmix qui a lieu en octobre 2015 à Lyon. Les 20 start-up finalistes retenues à l'issue de cet événement seront invitées à un second bootcamp à Boston en février 2016. Enfin, en avril 2016, les trois gagnantes de cette compétition seront révélées à l'occasion du prochain forum Biovision et recevront une dotation de 100 000 euros chacune.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles