Nous suivre Industrie Pharma

Lyon et Grenoble font candidature commune dans les vaccins et les produits de diagnostic

Sujets relatifs :

Les villes de Lyon et Grenoble viennent de déposer auprès du gouvernement un dossier de candidature commun pour la création d'un pôle de compétitivité centré sur les vaccins, l'infectiologie et les produits de diagnostic. Baptisé Lyon Biopôle, ce pôle dispose d'un argument de taille: parmi les entreprises y participant se trouvent en effet les deux filiales de Sanofi-Aventis dans les vaccins, Sanofi-Pasteur (ex-Aventis-Pasteur) pour ceux à usage humain et Merial pour ceux à usage vétérinaire. Du côté des produits de diagnostic, c'est Biomérieux, également leader mondial de son secteur, qui participera au projet. Grenoble apportera ses compétences dans les micro et nanotechnologies, avec Minatec et Nanobio pour le volet biotechnologique, ainsi que dans la biologie structurale. En plus des grands groupes, de nombreuses PME sont associées, à l'instar de Protein'Expert, OPI, Flamel, Genoway, Genzyme, Genome Express ou encore Aptanomics. Ce projet comprend bien sûr des structures publiques, dont l'IFR de Biosciences de Lyon-Gerland (qui compte onze unités de recherche et 200 chercheurs), le CEA de Grenoble et son Leti (Laboratoire d'électronique et de technologies de l'information), l'université Joseph Fourier et le projet Nanobio. Autre atout, le chef du projet est le Dr Christophe Mérieux, vice-président R&D et Affaires médicales de BioMérieux. Lyon Biopôle pourra s'appuyer sur des équipements tels que le laboratoire P4 Jean Mérieux-Inserm, le Laboratoire européen de biologie moléculaire et l'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility). Le Biopôle met ainsi en avant sa capacité à mettre sur le marché des produits innovants, en associant une large palette de compétences à différents stades du développement, de la recherche fondamentale à la production en passant par la conduite des essais cliniques. Si Lyon Biopôle constitue un client sérieux pour l'obtention de l'agrément, qui sera délivré en juillet, il doit faire face à une concurrence multiple dont celle de l'Alsace ( CPH n°280 ), de l'Ile-de-France ( CPH n°261 ), de la Normandie ( CPH n°277 ), et de la région PACA, avec BioMéditerrannée.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, responsable de la FDA, a annoncé, le mercredi 6 mars, sa volonté de quitter ses fonctions à l'agence de santé publique américaine. Après avoir travaillé à deux reprises[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles