Nous suivre Industrie Pharma

Lupus : GSK investira 139 M$ à Rockville aux États-Unis

H.B.

Sujets relatifs :

, ,
Lupus : GSK investira 139 M$ à Rockville aux États-Unis

© GSK

Le géant pharmaceutique britannique a annoncé, le 1er mai, qu'il allait investir pas moins de 139 millions de dollars pour étendre les capacités de production de son site de Rockville, dans le Maryland (États-Unis). Le projet soutiendra la demande croissante de Benlysta (belimumab), un traitement phare de GlaxoSmithKline prescrit pour les adultes atteints de lupus érythémateux systémique (LES) qui reçoivent par ailleurs une thérapie standard. Le site de production de Rockville devrait également héberger la production d'une nouvelle forme sous-cutanée de belimumab, qui est actuellement soumise à l'approbation de la FDA. L'investissement sera utilisé « pour fournir des capacités additionnelles internes sur le site afin d'augmenter la production de substances pharmaceutiques en vrac de l'ordre de 50 % sur le site de Rockville », a détaillé GSK, précisant qu'il s'agissait d'une mesure visant à répondre à la demande. « Benlysta est le premier médicament spécifiquement conçu et approuvé pour le LES depuis plus de 50 ans », a souligné Sheri Mullen, vice-président de la division Immunologie et maladies rares de GSK. « Nous sommes tellement heureux que, pour le 1er jour du mois de sensibilisation au lupus, nous soyons capables d'annoncer cette expansion à Rockville, en augmentant notre capacité à fournir cet important médicament aux patients », a-t-il souligné. Benlysta continue d'être un produit en pleine croissance pour GSK. Depuis 2014, ses ventes ont augmenté d'au moins 18 % par an aux États-Unis, à taux de change constant, précise le laboratoire britannique. En 2016, GSK a enregistré des ventes de 377 M$ pour le Benlysta aux États-Unis. GSK a par ailleurs annoncé avoir déposé une demande d'approbation réglementaire pour une forme auto-injectable et sous-cutanée de belimumab, déjà disponible sous forme intraveineuse en Europe et aux États-Unis depuis 2016. GSK espère recevoir le feu vert de la FDA pour cette formulation au cours du second semestre 2017. Le site de Rockville se compose de deux installations agréées par la FDA et compte plus de 400 scientifiques hautement qualifiés, ingénieurs et professionnels de la production pharmaceutique, précise GSK. Le Britannique n'indique pas, en revanche, si ce nouvel investissement aboutira à des embauches supplémentaires sur le site.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

OSE Immunotherapeutics signe en Corée du Sud

OSE Immunotherapeutics signe en Corée du Sud

La biotech s'associe à la société Chong Kun Dang pour l'enregistrement et la commercialisation du Tedopi en Corée du Sud. La biotech nantaise OSE Immunotherapeutics a annoncé la signature d'un[…]

12/11/2019 | Actus LaboPartenariat
Biogen s’associe à Samsung Bioepis

Biogen s’associe à Samsung Bioepis

Urania Therapeutics lève 3,5 M€ en amorçage

Urania Therapeutics lève 3,5 M€ en amorçage

Amgen débourse 2,7 Mrds $ pour s’étendre en Chine

Amgen débourse 2,7 Mrds $ pour s’étendre en Chine

Plus d'articles