Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

Mathilde Lemarchand
Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

© Lundbeck

Lundbeck va débourser près de 2 milliards de dollars pour faire l’acquisition d’Alder Biopharmaceuticals et de son eptinezumab indiqué dans le traitement de la migraine. Un segment que se disputent déjà Eli Lilly, Teva et Amgen.

Après Abide Therapeutics en mai dernier, c’est sur une autre biotech que le laboratoire danois Lundbeck a décidé de mettre la main : Alder Biopharmaceuticals. Lundbeck a en effet annoncé l’acquisition de la société américaine pour 1,95 milliard de dollars (1,8 Mrd €).

Selon les termes de l'accord, Lundbeck lancera une offre publique d'achat portant sur toutes les actions en circulation d'Alder. Les actionnaires d'Alder se verront proposer un paiement initial de 18 $ par action en espèces, ce qui représente une prime de 79% pour les actionnaires d’Alder sur la base du cours de clôture du 13 septembre 2019. La transaction devrait être finalisée au quatrième trimestre de 2019, sous réserve des conditions de clôture habituelles.

« Alder Biopharmaceuticals est un excellent choix stratégique pour les compétences ciblées de Lundbeck en matière de maladies du cerveau et de capacités organisationnelles » a déclaré Deborah Dunsire, la p-dg de Lundbeck.

Fondé en 2004, Alder Biopharmaceuticals est spécialisé[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

En bref : Sanofi, Mylan-Upjohn et Noxxon

Premier patient pour l’essai du Kevzara Sanofi a annoncé le 30 mars qu’un premier patient, hors États-Unis, a été traité dans le cadre du programme mondial d’essais cliniques évaluant[…]

03/04/2020 | GénériquesSanofi
Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Plus d'articles