Nous suivre Industrie Pharma

Lundbeck coupe 600 postes en Europe

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Lundbeck coupe 600 postes en Europe

Évolution des effectifs de Lundbeck entre 2009 et 2011

© Source : Lundbeck

Lundbeck va prochainement tailler dans ses effectifs européens. Il prévoit d'éliminer 600 postes, en majorité dans les fonctions commerciales. Ce plan de restructuration touchera la France, où le groupe est implanté dans deux régions.

Le laboratoire danois spécialisé dans les traitements des pathologies du système nerveux central (SNC) va entreprendre un vaste plan de réduction de ses effectifs, essentiellement sur le Vieux Continent. Environ 600 postes de commerciaux devraient être supprimés. Fin 2011, Lundbeck comptait 4 426 salariés en Europe, dont 2 046 au Danemark. Au niveau mondial, il emploie environ 6 000 personnes dans 57 pays. « L'environnement du marché en Europe est en pleine mutation, à un moment où Lundbeck prépare le lancement de nombreux produits. Pour assurer une transition réussie de notre portefeuille de produits en Europe, nous avons besoin d'une infrastructure commerciale plus flexible et de maintenir le contrôle des coûts », explique Ulf Wiinberg, p-dg de Lundbeck. Dans ce cadre, le laboratoire va engager une procédure de consultation avec les comités d'entreprises des secteurs les plus touchés. Au total, les coûts de restructuration devraient s'élever à 500 millions de couronnes danoises (67,2 M€).

Lundbeck France emploie 630 personnes

 

Si Lundbeck ne précise ni les pays, ni les sites concernés, la France ne sera cependant pas épargnée, selon un porte-parole du groupe. Le laboratoire y est présent depuis 1992. Basé à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), Lundbeck France emploie environ 630 personnes. Il dispose aussi d'une usine de production à Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes), qu'il avait acquis via la reprise du façonnier Elaiapharm en 2009 (CPH n°482). Les 142 personnes qui travaillent sur ce site ne seront cependant pas impactées par les coupes à venir, puisque celles-ci concernent essentiellement les fonctions commerciales. Sur le territoire français, le laboratoire danois commercialise plusieurs médicaments : le Clopixol (zuclopenthixol) et le Fluanxol (flupentixol) pour le traitement des psychoses, les antidépresseurs Seroplex (escitalopram) et Seropram (citalopram), l'Ebixa (memantine) pour le traitement de la maladie d'Alzheimer et l'Azilect (rasagiline) pour la maladie de Parkinson. En dehors de la France, il dispose d'usines de production en Italie, au Mexique et au Danemark, ainsi que de centres de recherche aux États-Unis et au Danemark. L'Europe compte pour plus de 50 % des ventes de Lundbeck, qui se sont élevées à 16 milliards de couronnes danoises (2,11 Mrds €) en 2011.

 

« La France ne sera pas épargnée »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles