Nous suivre Industrie Pharma

Lubrifiants : Condat fête ses 150 ans et s'implante en Chine

Sujets relatifs :

Leader mondial des lubrifiants et produits spécifiques des travaux souterrains (tunnels, mines, forages), Condat souffle cette année 150 bougies et s'apprête à s'implanter industriellement sur le continent asiatique. Déjà présente en Chine à travers sa filiale commerciale Condasia, la société termine la construction d'une unité de production à Shanghai, baptisée Condat China Chemicals. « Depuis 1989 et l'ouverture du tunnel sous la Manche, nous avons participé au creusement de 2 000 km de tunnels dans le monde. Pour la seule ville de Shanghai, ce sont 300 à 400 km qui nous attendent dans les prochaines années », explique Didier Boussault, p-dg de cette entreprise familiale basée à Chasse-sur-Rhône (Isère). D'une capacité de production initiale de 10 000 t/an, l'unité chinoise devrait être opérationnelle dès la fin de l'année. Hautement automatisée, elle n'emploiera, dans un premier temps, qu'une vingtaine de personnes pour la formulation des produits. La fabrication des composés actifs se poursuivra à Chasse-sur-Rhône (40 000 t/an). Condat détient aussi une unité de production dans le Michigan (25 000 t/an), depuis le rachat en 1996 du producteur de lubrifiants industriels Petro-Lub, devenu Condat Corp. Au total, la société réalise plus de la moitié de son CA à l'étranger grâce à des filiales commerciales en Grande-Bretagne, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Allemagne, en Chine et aux Etats-Unis. Avec un effectif de 425 personnes dans le monde, Condat a enregistré en 2003 un CA de l'ordre de 100 M ¤ , dont 6 % ont été consacrés au pôle de R&D qui compte 40 chercheurs. Fondée en 1854, la société s'est d'abord intéressée au commerce de suif et de graisses animales, revendus comme agents de graissage. Elle a depuis développé une stratégie de "niches" et se revendique leader sur les marchés de production et de création de lubrifiants de déformation à froid (tréfilage) et des produits liés aux travaux souterrains. Depuis 1989, Condat a également diversifié son portefeuille d'activités avec le rachat de Cecil. Au travers de cette filiale à 100 %, le groupe occupe une place de choix sur le marché français de la préservation et de la décoration du bois. La filiale s'adresse aux industriels et aux professionnels, et depuis 2002 au grand public à travers la marque Diamantine, acquise auprès de la société du même nom, depuis rebaptisée Agis. Représentant le tiers de l'activité du groupe, Cecil est le numéro un français dans le domaine de la lutte anti-termites. La société a notamment mis au point le seul produit anti-termites sous forme de film en polyéthylène de haute résistance. Ecologique (le termicide est greffé au polymère, ce qui l'empêche de migrer dans le sol), cette barrière est disposée sous les fondations de la construction. Le produit arrive au terme des cinq années d'essais en champs et devrait être homologué par la FDA d'ici deux à trois ans.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Roche partenaire de l'Institut Gustave Roussy

Roche partenaire de l'Institut Gustave Roussy

Le groupe suisse vient de s'engager dans un partenariat avec l'Institut de cancérologie Gustave Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne), et plus particulièrement avec son Service innovations thérapeutiques précoces (SITEP). L'objectif est d'accélérer[…]

Projets et réalisations : SiGNa double  ses capacités de recherche et d'analyse

Projets et réalisations : SiGNa double ses capacités de recherche et d'analyse

Restructurations : Henkel ferme deux sites industriels en France

Restructurations : Henkel ferme deux sites industriels en France

Les Laboratoires Sérobiologiques visent le doublement de la production

Les Laboratoires Sérobiologiques visent le doublement de la production

Plus d'articles