Nous suivre Industrie Pharma

Lonza supprimera 500 postes dans le monde

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La société suisse taille à son tour dans ses effectifs. Elle vient s'ajouter à la longue liste des groupes pharmaceutiques ayant lancé des plans de restructurations ces derniers mois, comme Sanofi, Merck ou encore Roche, pour ne citer qu'eux. Lonza a d'abord annoncé la suppression de 400 postes sur son site suisse de Viège (en allemand Visp) au cours des 24 prochains mois. Le groupe estime que la profitabilité de cette usine a été « insatisfaisante » ces dernières années. « Le site est non seulement fortement exposé à une pression concurrentielle des fabricants à bas coût, à un taux de change défavorable (franc suisse continuellement fort) et à des coûts du pétrole et de l'énergie élevés », explique Lonza. Cette usine ferait aussi face à un portefeuille de produits non optimal et à une complexité d'organisation, selon Lonza. Pour pallier à ces difficultés, le groupe suisse va engager une revue stratégique de ses activités et de son portefeuille, qui nécessitera donc une réduction de postes. Viège représente le plus grand site de Lonza et emploie environ 2 890 salariés, soit un tiers de ses effectifs mondiaux. Il produit de nombreux intermédiaires chimiques et ingrédients utilisés pour la fabrication de médicaments, de vitamines, de compléments alimentaires, de produits agrochimiques, d'adhésifs, de colorants, etc. Il est aussi spécialisé dans la fabrication de produits pharmaceutiques microbiens, d'ingrédients actifs pharmaceutiques (API) et hautement actifs (HAPI), d'anticorps monoclonaux conjugués (ADC) et de peptides pour l'industrie pharmaceutique. Ce plan social n'est pas vraiment une surprise, Lonza ayant déjà évoqué, il y un an, la possibilité d'une telle mesure. En juillet 2011, le groupe avait d'ailleurs augmenté le temps de travail à Viège, afin d'améliorer la productivité. En parallèle, la société a aussi exprimé son intention de supprimer au cours des deux prochaines années 100 postes au niveau mondial, dans des fonctions supports. Ces diverses mesures sociales interviennent en même temps que les résultats du troisième trimestre. Si Lonza n'a pas publié de chiffres, Richard Ridinger, le p-dg, se montre confiant et indique que la croissance de l'activité est en « bonne voie ». Il se réjouit notamment de la « signature de nouveaux contrats et d'une hausse de demande du marché pour les nouvelles technologies ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles