Nous suivre Industrie Pharma

Lonza renforce sa production d'ADC

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Lonza renforce sa production d'ADC

Le site Lonza de Viège (Suisse)

© Lonza

Le CDMO augmente les capacités de son site de Viège, en Suisse.

C’est un projet dont peu de détails ont été dévoilés, preuve qu'il représente un intérêt stratégique pour le CDMO. Lonza vient d’annoncer l’expansion de son site de Viège, en Suisse, pour la production de conjugués anticorps-médicaments (ou ADC). Un chantier qui devrait durer deux ans. Cette augmentation de capacités intervient alors qu’un troisième anticorps produit sur le site vient d’être approuvé par la FDA. Un premier investissement avait été annoncé en juin dernier sur ce même site, pour la production d'HPAPI.

Courant 2020, Lonza précise que tous les composés d’un ADC seront produits sur un même site, qui comprendra également des capacités de fill and finish.

La plupart des ADC produits sur le site ont recours à une demande d’autorisation accélérée auprès de la FDA, ce qui nécessite des capacités de production adaptées. « Avec 11 demandes d’autorisation en cours et maintenant 3 des 5 ADC que nous produisons disponibles sur le marché, nous avons besoin d’être prêts pour la nouvelle vague de traitements développés par nos clients », a estimé Karen Fallen, responsable du développement et de la production par systèmes mammalien et bactérien chez Lonza.

Le marché porteur des ADC

Les ADC sont composés d’une substance médicamenteuse reliée à un anticorps monoclonal (ou mAbs) au moyen d’un linker. Chacune de ces parties représente des contraintes de fabrication différentes et un savoir-faire spécifique.

Avec cet investissement et une production intégrée, Lonza espère profiter des retombées d’un marché des ADC en pleine forme. Il devrait atteindre 4 milliards de dollars d’ici 2023, selon un rapport dévoilé lors du dernier CPhI, en octobre 2018.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

Les laboratoires prêts à payer l'addiction ?

La condamnation de Johnson & Johnson aux États-Unis dans la crise des opioïdes marque la première étape de ce qui pourrait constituer un feuilleton judiciaire. En faisant face à plus de 2000 plaintes, les[…]

PhinC Development lance une filiale à Montréal

PhinC Development lance une filiale à Montréal

Ipsen persiste à Signes

Ipsen persiste à Signes

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Glenmark lance un spin-off ambitieux

Plus d'articles