Nous suivre Industrie Pharma

Lonza est à vendre

Le patron du groupe suisse Lonza, Stefan Borgas, a clairement fait du pied aux grands groupes chimiques qui souhaiteraient éventuellement racheter la société. « Il serait envisageable de nous racheter rapidement. Si une entreprise veut le faire, qu'elle fasse une offre », a-t-il lancé au journal suisse Handelszeitung. Des rumeurs désignent les géants BASF, DuPont ou Dow comme des repreneurs potentiels. Le directeur de Lonza a également annoncé que le groupe pourrait faire des petites acquisitions ciblées d'ici à 2009. « Nous regardons bien sûr toutes les opportunités, a-t-il confirmé au journal. Plusieurs petites transactions seraient bien entendu plus faciles à réaliser ». Lonza a en outre prolongé ses prévisions de croissance jusqu'en 2014, en précisant qu'il attendait un même rythme de croissance annuel d'ici là. Il a ajouté que d'ici trois à quatre ans, « la moitié du chiffre d'affaires du groupe serait réalisé grâce aux biotechnologies, un marché qui affiche une croissance de 10 à 20 % par an ». Au premier semestre, le groupe helvétique a réalisé un bénéfice net en hausse de 82 % à 146 millions de francs suisses (87,7 Mh) et un chiffre d'affaires de 1,4 Mrd CHF (+ 32 %), notamment grâce à la bonne performance de son secteur biopharmaceutique. Rappelons qu'il a racheté les activités de l'américain Cambrex dans ce domaine pour 460 M$ (313 Mh). n C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le pétrochimiste Ineos a annoncé un don de 100 millions de livres britanniques (environ 113 M€) à l’université d’Oxford.  Cette somme servira à la création d’un institut[…]

21/01/2021 | AntibiotiquesPanorama
Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Résultats : Servier reste stable pendant la crise

Résultats : Servier reste stable pendant la crise