Nous suivre Industrie Pharma

Litiges : Vaccin anti-hépatite B: GSK et Sanofi-Pasteur récusent les accusations

Sujets relatifs :

, ,
Quatorze ans après la campagne nationale de vaccination contre l'hépatite B lancée par Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Santé, les responsables des laboratoires GlaxoSmithKline (SmithKline Beecham à l'époque) et Sanofi-Pasteur MSD (autrefois Pasteur Mérieux MSD), ayant mis au point et commercialisé le vaccin, ont été mis en examen.
Ils sont accusés de « tromperie sur les contrôles, les risques et les qualités substantielles d'un produit ayant eu pour conséquence de le rendre dangereux pour la santé de l'homme ». Plus de 20 millions de français ont été vaccinés entre 1994 et 1998, date de suspension de la campagne, soit environ 70 millions de doses vendues. Environ 1300 d'entre eux ont subi des effets secondaires neurologiques, dont 1000 cas de scléroses en plaques, selon certaines estimations. Les réponses des laboratoires ne se sont pas faites attendre. « Ces accusations ne sont pas justifiées », a-t-on commenté chez Sanofi Pasteur MSD. Le laboratoire « entend démontrer qu'il n'y a eu ni faute, ni négligence, et que le lien de cause à effet entre la vaccination et l'apparition de la sclérose en plaque reste encore à démontrer ». La communication sur le vaccin contre l'hépatite B s'est « faite dans le respect de la réglementation et des procédures en vigueur », a souligné Jean-Yves Lecoq, porte-parole du laboratoire GSK, interrogé par Chimie Pharma Hebdo sur le sujet. Rappelant que de tels effets secondaires ne sont apparus qu'en France, « où seul 30 % des français sont vaccinés, contrairement à une couverture à hauteur de 90 % dans les autres pays européens », le porte-parole a ajouté que « l'OMS et le Haut Conseil de la Santé Publique maintiennent leur position et recommandent toujours la vaccination anti-hépatite B en France ». J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles