Nous suivre Industrie Pharma

Litiges : Novartis ne veut plus investir en Inde

Sujets relatifs :

,
Litiges : Novartis ne veut plus investir en Inde

Novartis a décidé de ne plus investir dans la R&D en Inde, à la suite d'une décision de justice en sa défaveur. Rappel des faits: début août, Novartis est débouté de sa demande d'homologation d'un nouveau brevet sur son anticancereux Glivec (imatinib mésylate) par la Haute cour indienne de Madras.
Pour la justice, il s'agit « d'un renouvellement de médicament plus ancien avec une innovation marginale par rapport à la molécule existante ». Car le pays s'est donné comme priorité de rendre accessible les traitements les plus coûteux à la population par l'introduction de génériques. Du côté des ONG, cette décision est applaudie des deux mains: « Nous pourrons continuer à compter sur l'Inde en tant que source de médicaments abordables pour nos patients », a déclaré Christophe Fournier, président international de Médecins sans frontières, au quotidien Les Échos. La Chine, bénéficiaire du différend entre Novartis et l'Inde En revanche, selon Novartis, cette décision indienne est une « violation des règles de l'OMC ». Le groupe décide donc de faire appel, car Glivec est l'un de ses blockbusters. Tollé général chez les ONG, exaspération chez Novartis: « Cette décision n'est pas une incitation à l'investissement dans le pays. Nous investirons là où nous serons protégés », a tranché le p-dg du groupe, Daniel Vasella, lors d'une interview pour le Financial Times. Il s'agit « d'un signal envoyé au gouvernement indien », a-t-il tempéré. En conséquence, Novartis a décidé de redistribuer son budget de R&D pour l'Inde à d'autres unités de recherche. « Notamment en Chine », son principal concurrent dans la course aux investissements. Et ce, malgré des perspectives alléchantes: l'Inde devrait voir son marché pharmaceutique tripler d'ici à 2015, selon le cabinet américain McKinsey. « Avec des ventes de 20 Mrds $ contre 6,3 Mrds $ aujourd'hui, il deviendrait ainsi le 10e marché mondial », explique à l'AFP Gautam Kumra, coauteur de cette étude. « L'Inde est déjà le pays ayant le plus grand nombre de diabétiques et il y a de nombreux cas de maladies cardiovasculaires », a-t-il ajouté. C.G.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles