Nous suivre Industrie Pharma

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Certains phtalates intervenant dans la fabrication de médicaments sont dans le viseur de l'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) qui en a identifié cinq entrant dans la composition d'environ 150 spécialités pharmaceutiques. Parmi eux, trois pourraient être toxiques pour l'homme « selon les données disponibles ». Il s'agit du phtalate de dibutyle (DBP), du phtalate de diéthyle (DEP) et de l'acétate phtalate de polyvinyle (PVAP). L'agence sanitaire française a aussi repéré cinq spécialités contenant du DBP (voir tableau) en quantités supérieures à celles recommandées par l'Agence européenne des médicaments (EMA). Cette dernière a en effet publié en mai un projet de recommandations pour encadrer l'utilisation des phtalates en tant qu'excipients dans les médicaments. « L'ANSM a donc demandé aux laboratoires titulaires des autorisations de mise sur le marché de ces cinq spécialités de les reformuler afin de mettre à disposition, dans un délai de 18 mois, des formes pharmaceutiques dépourvues de DBP », a signalé l'ANSM. En attendant, elle recommande de limiter l'utilisation de ces spécialités pour les populations sensibles, à savoir les femmes enceintes, allaitantes et les enfants. En pharmacie, ils sont principalement employés en tant que plastifiants pour enrobage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS

Plus d'articles