Nous suivre Industrie Pharma

Lilly multiplie les accords en Asie

A.D.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire américain a annoncé deux accords concernant des développements de médicaments. En fonction des différents paiements d'étape prévus, Eli Lilly pourrait débourser près d'un milliard de dollars. Le premier accord a été signé avec la société coréenne Hanmi Pharmaceuticals. Il concerne la prise d'une licence exclusive ainsi qu'une collaboration de développement et de commercialisation d'un inhibiteur de la tyrosine kinase de Bruton d'Hanmi pour le traitement de maladies auto-immunes. Nommée HM71224, cette petite molécule est « prête à entrer en phase II d'essais cliniques », selon les deux partenaires qui prévoient également d'étudier son utilisation pour le traitement de l'arthrite rhumatoïde, le lupus, la néphropathie lupique et le syndrome de Sjögren. Selon les termes de l'accord, Lilly détiendra les droits de cette molécule pour toutes les indications au niveau mondial à l'exception de la Chine, Hong-Kong, Taïwan et la Corée du Sud. Hanmi, qui recevra un paiement initial de 50 M$, pourrait recevoir jusqu'à 640 M$ en paiements d'étapes de développement, réglementaires et de ventes. Le laboratoire coréen touchera également des royalties sur les ventes en cas de commercialisation du HM71224.

En parallèle, Eli Lilly s'est rapproché de la société biopharmaceutique chinoise Innovent Biologics. Les deux laboratoires ont conclu un accord de collaboration pour le développement et la commercialisation de trois traitements du cancer sur le marché chinois. Innovent sera en charge du développement et de la production pour le marché chinois tandis que Lilly commercialisera ces trois traitements potentiels. Au niveau du pipeline, l'accord concerne un gène de l'anticorps monoclonal cMet de Lilly pour le traitement de cancer du poumon non à petites cellules, dont l'Américain poursuivra le développement en dehors de la Chine. Innovent apporte son anticorps monoclonal ciblant la protéine CD-20 pour les hémopathies malignes, qui a reçu l'autorisation chinoise d'entrée en phase I, et une molécule en immuno-oncologie au stade préclinique. Cet accord prévoit un versement initial de 56 M$ à Innovent. Il pourrait recevoir des paiements d'étapes allant jusqu'à 400 M$ pour le développement et la commercialisation de sa molécule en immuno-oncologie. Les autres détails financiers n'ont pas été communiqués. Avec ces deux accords, Lilly renforce son pipeline tout en développant sa présence en Asie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles