Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Lilly met la main sur Dermira pour 1,1 Mrd $

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Lilly met la main sur Dermira pour 1,1 Mrd $

© Pixabay

Le géant américain s’offre une biotech spécialiste de la dermatologie, pour plus d’un milliard de dollars. Une opération qui lui permet de renforcer son pipeline avec un anticorps prometteur sur la dermatite atopique.

C’est la première grosse transaction de cette nouvelle année 2020. Pour 1,1 milliard de dollars (985 M€) en espèces, le laboratoire Eli Lilly s’empare de Dermira, une biotech américaine spécialisée dans la dermatologie.

« L'acquisition de Dermira est conforme à la stratégie de Lilly d'augmenter ses propres recherches internes en acquérant des actifs de phase clinique dans ses principaux domaines thérapeutiques et en tirant parti de notre expertise en développement et de notre infrastructure commerciale pour apporter de nouveaux médicaments aux patients », a indiqué Patrik Jonsson, le vice-président senior de Lilly et président de Lilly Bio-Medicines.

Avec Dermira, Lilly vient renforcer son pipeline dans le domaine de l’immunologie avec l'ajout du lebrikizumab, un nouvel anticorps monoclonal, « prometteur » selon Lilly. Ce candidat-médicament est indiqué pour le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère chez les patients adolescents et adultes, âgés de 12 ans et plus. Le lebrikizumab agit en ciblant l’interleukine 13, une cytokine naturelle qui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Fareva se positionne pour reprendre Pierre Fabre Idron

Fareva se positionne pour reprendre Pierre Fabre Idron

Le site d'Idron fonctionne à 95 % en activité de sous-traitance. Pierre Fabre a annoncé être entré en négociations avec le façonnier Fareva au sujet de la reprise de son site de production[…]

Onxeo cède le Beleodaq pour 6,6 M$

Onxeo cède le Beleodaq pour 6,6 M$

Une reprise de Famar Lyon motivée par la chloroquine ?

Une reprise de Famar Lyon motivée par la chloroquine ?

Gilead et Second Genome s’allient pour quatre ans

Gilead et Second Genome s’allient pour quatre ans

Plus d'articles