Nous suivre Industrie Pharma

Lilly injectera 850 millions de dollars aux États-Unis en 2017

Hélène Bour

Sujets relatifs :

, ,
Lilly injectera 850 millions de dollars aux États-Unis en 2017

© Eli Lilly

L'Américain Eli Lilly a annoncé un plan d'investissement de 850 millions de dollars sur l'année 2017 pour ses installations aux États-Unis. Il comprend pour commencer 85 millions de dollars pour la fabrication à Indianapolis de médicaments contre le diabète.

    Pas moins de 850 millions de dollars (792 M€). C'est ce que le laboratoire, dont le siège social est situé à Indianapolis, projette d'investir sur le territoire états-unien au cours de l'année 2017. Il s'agira pour le groupe de renforcer aussi bien sa R&D et ses sites de production, que ses installations administratives. Ces investissements sont stimulés par la demande croissante des produits de Lilly, ainsi que par son pipeline de candidats-médicaments en développement, notamment contre le cancer, la douleur et le diabète. « Notre avenir chez Lilly est brillant, car nous sommes sur le point de lancer 20 nouveaux produits dans un délai de 10 ans », a déclaré Dave Ricks, p-dg du groupe. « Comme nous l'avons fait au cours de nos 140 années d'existence, nous continuons à voir l'Indiana et les États-Unis comme des lieux attrayants pour faire de la recherche et fabriquer les médicaments que nous vendons de par le monde ». Lors de l'annonce de cet investissement, Dave Ricks a expliqué que les 850 M$ financeront des projets déjà en cours, ainsi que de nouveaux projets qui seront lancés tout au long de l'année.

 

    Pour commencer, 140 M$ ont déjà été alloués à la construction d'une installation de production de cartouches d'insuline, sur le site existant d'Indianapolis. Le second projet, qui s'élève à 85 M$, consiste à agrandir les installations d'assemblage de son dispositif d'injection Trulicity (dulaglutide), toujours à Indianapolis. Cet antidiabétique de type 2, produit phare de Lilly, a enregistré 926 M$ de chiffre d'affaires en 2016 (CPH n° 789). De manière générale, c'est sur la production d'antidiabétiques que se focaliseront prioritairement ces investissements. « Lilly a passé plus de 90 ans à fournir des solutions aux personnes atteintes de diabète, et cette annonce prolonge notre profond engagement historique », a souligné Enrique Conterno, président de la division Lilly Diabète et Lilly États-Unis. « Cette expansion industrielle, ainsi que l'introduction de plusieurs autres nouveaux traitements au cours des deux dernières années, permettra à Lilly de rester leader dans les médicaments contre le diabète ». Au cours des cinq dernières années (2012-2016), Lilly a investi environ 1,1 Mrd $ pour stimuler ses activités de fabrication d'antidiabétiques aux États-Unis. Sur la même période, Lilly a augmenté ses effectifs de production de plus de 1 000 personnes (de 5 000 à 6 000), dont 400 salariés rien que sur le site d'Indianapolis. L'Américain n'a pas encore détaillé le nombre de postes susceptibles d'être créés suite à ces 850 M$ d'investissement.

Lilly appelle à « un climat fiscal plus favorable » aux États-Unis

 

Rappelant que Lilly a investi environ 5 Mrds $ dans ses usines américaines durant la dernière décennie, Dave Ricks en a profité pour évoquer la situation fiscale aux États-Unis. Il assure ainsi que davantage d'investissements peuvent être attendus dans les prochaines années, en particulier si les États-Unis adoptent un environnement fiscal plus favorable. « Le traitement équitable des revenus à l'étranger, un taux d'imposition plus faible des entreprise américaines et des incitations à l'innovation aux États-Unis encourageront des investissements considérables, créant de la croissance économique et de bons emplois pour les Américains », a assuré le p-dg de Lilly. « Le projet de réforme fiscale de la majorité républicaine à la Chambre des Représentants, avec un ajustement aux frontières, est conçu pour atteindre ces priorités, mettre les grandes entreprises américaines au coude à coude avec leurs concurrents dans le monde entier, et créer de la croissance économique et des emplois au sein des États-Unis ». Le vote de cette réforme est attendu dans l'année en cours.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le pari de Sanofi sur le Tamiflu de Roche

Le pari de Sanofi sur le Tamiflu de Roche

Le géant français récupère les droits de l’antigrippal sur le marché américain. Sanofi espère faire du Tamiflu un médicament sans ordonnance. Sanofi a signé un accord[…]

23/07/2019 | GrippeSanofi
Gilead s’offre trois antiviraux de Novartis

Gilead s’offre trois antiviraux de Novartis

Gilead maintient le cap sur Galapagos

Gilead maintient le cap sur Galapagos

Genentech multiplie les partenariats

Genentech multiplie les partenariats

Plus d'articles