Nous suivre Industrie Pharma

Lilly injectera 850 millions de dollars aux États-Unis en 2017

Hélène Bour

Sujets relatifs :

, ,
Lilly injectera 850 millions de dollars aux États-Unis en 2017

© Eli Lilly

L'Américain Eli Lilly a annoncé un plan d'investissement de 850 millions de dollars sur l'année 2017 pour ses installations aux États-Unis. Il comprend pour commencer 85 millions de dollars pour la fabrication à Indianapolis de médicaments contre le diabète.

    Pas moins de 850 millions de dollars (792 M€). C'est ce que le laboratoire, dont le siège social est situé à Indianapolis, projette d'investir sur le territoire états-unien au cours de l'année 2017. Il s'agira pour le groupe de renforcer aussi bien sa R&D et ses sites de production, que ses installations administratives. Ces investissements sont stimulés par la demande croissante des produits de Lilly, ainsi que par son pipeline de candidats-médicaments en développement, notamment contre le cancer, la douleur et le diabète. « Notre avenir chez Lilly est brillant, car nous sommes sur le point de lancer 20 nouveaux produits dans un délai de 10 ans », a déclaré Dave Ricks, p-dg du groupe. « Comme nous l'avons fait au cours de nos 140 années d'existence, nous continuons à voir l'Indiana et les États-Unis comme des lieux attrayants pour faire de la recherche et fabriquer les médicaments que nous vendons de par le monde ». Lors de l'annonce de cet investissement, Dave Ricks a expliqué que les 850 M$ financeront des projets déjà en cours, ainsi que de nouveaux projets qui seront lancés tout au long de l'année.

 

    Pour commencer, 140 M$ ont déjà été alloués à la construction d'une installation de production de cartouches d'insuline, sur le site existant d'Indianapolis. Le second projet, qui s'élève à 85 M$, consiste à agrandir les installations d'assemblage de son dispositif d'injection Trulicity (dulaglutide), toujours à Indianapolis. Cet antidiabétique de type 2, produit phare de Lilly, a enregistré 926 M$ de chiffre d'affaires en 2016 (CPH n° 789). De manière générale, c'est sur la production d'antidiabétiques que se focaliseront prioritairement ces investissements. « Lilly a passé plus de 90 ans à fournir des solutions aux personnes atteintes de diabète, et cette annonce prolonge notre profond engagement historique », a souligné Enrique Conterno, président de la division Lilly Diabète et Lilly États-Unis. « Cette expansion industrielle, ainsi que l'introduction de plusieurs autres nouveaux traitements au cours des deux dernières années, permettra à Lilly de rester leader dans les médicaments contre le diabète ». Au cours des cinq dernières années (2012-2016), Lilly a investi environ 1,1 Mrd $ pour stimuler ses activités de fabrication d'antidiabétiques aux États-Unis. Sur la même période, Lilly a augmenté ses effectifs de production de plus de 1 000 personnes (de 5 000 à 6 000), dont 400 salariés rien que sur le site d'Indianapolis. L'Américain n'a pas encore détaillé le nombre de postes susceptibles d'être créés suite à ces 850 M$ d'investissement.

Lilly appelle à « un climat fiscal plus favorable » aux États-Unis

 

Rappelant que Lilly a investi environ 5 Mrds $ dans ses usines américaines durant la dernière décennie, Dave Ricks en a profité pour évoquer la situation fiscale aux États-Unis. Il assure ainsi que davantage d'investissements peuvent être attendus dans les prochaines années, en particulier si les États-Unis adoptent un environnement fiscal plus favorable. « Le traitement équitable des revenus à l'étranger, un taux d'imposition plus faible des entreprise américaines et des incitations à l'innovation aux États-Unis encourageront des investissements considérables, créant de la croissance économique et de bons emplois pour les Américains », a assuré le p-dg de Lilly. « Le projet de réforme fiscale de la majorité républicaine à la Chambre des Représentants, avec un ajustement aux frontières, est conçu pour atteindre ces priorités, mettre les grandes entreprises américaines au coude à coude avec leurs concurrents dans le monde entier, et créer de la croissance économique et des emplois au sein des États-Unis ». Le vote de cette réforme est attendu dans l'année en cours.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Collaboration entre Argenx et Cilag

Collaboration entre Argenx et Cilag

La société belgo-néerlandaise de biotechnologie, spécialisée dans le développement de thérapies à base d'anticorps pour le traitement de maladies auto-immunes sévères et[…]

Sanofi va restructurer ses fonctions support

Sanofi va restructurer ses fonctions support

GSK va acquérir Tesaro pour 5,1 Mrds $

GSK va acquérir Tesaro pour 5,1 Mrds $

PCAS veut réorganiser son site de Longjumeau

PCAS veut réorganiser son site de Longjumeau

Plus d'articles