Nous suivre Industrie Pharma

Christian Robischon

Le site de Fegersheim produit essentiellement des cartouches à insuline.

© © Lilly

LILLY VA INVESTIR 90 M€ D'ICI À FIN 2016 DANS UNE NOUVELLE UNITÉ DE PRODUCTION DE CARTOUCHES D'INSULINE À FEGERSHEIM, L'ACTIVITÉ MAJEURE DU SITE ALSACIEN, LE PLUS GRAND DANS LE MONDE POUR LES MÉDICAMENTS INJECTABLES.

Lilly a initié un investissement de 90 millions d'euros au bénéfice de son usine de Fegersheim près de Strasbourg (Bas-Rhin). Fin 2016, le site sera doté d'une unité additionnelle de production de cartouches d'insuline, qui fera passer sa capacité dans cette spécialité de 180 à environ 200 millions d'unités par an. Plus précisément, l'installation permettra, grâce à son fonctionnement optimal, d'atteindre effectivement la capacité maximale de 200 millions d'unités que les actuels équipements ne font qu'approcher.

Les nécessaires travaux d'extension de 5 000 m2 des bâtiments de production démarreront à la fin de cette année. Trois évolutions technologiques caractériseront la future unité : l'utilisation des technologies sous isolateur pour garantir la stérilité des produits, un nettoyage et une stérilisation en place qui minimisent les interventions humaines, ainsi qu'une ligne à grande vitesse.

Au sein du groupe qui recense 38 350 salariés et a enregistré 22,6 Mrds $ de chiffre d'affaires l'an dernier (près de 17,1 Mrds €), Fegersheim constitue la plus grande usine de médicaments injectables de Lilly dans le monde, exportatrice de plus de 90 % de sa production dans une centaine de pays. Fegersheim n'avait toutefois pas échappé à la crise et procédé en 2010-2011 à environ 150 départs volontaires qui ont ramené ses effectifs à 1 500 salariés, niveau auquel ils sont stabilisés désormais. La nouvelle unité ne créera pas d'emplois directs.

Cet investissement vient s'ajouter aux quelque 30 millions d'euros annuels consacrés au renouvellement et à la modernisation des équipements. Il s'agit du plus gros effort d'un seul tenant de Lilly à Fegersheim depuis l'enveloppe de 300 millions d'euros dégagée de 2003 à 2009. Ce programme avait principalement concerné les produits lyophilisés avec, parmi les compléments notables, un laboratoire de contrôle en microbiologie.

Constituée des anticancéreux, de l'hormone de croissance et du traitement de l'ostéoporose, l'activité hors insuline reste très minoritaire, soit moins de 10 % des volumes. Tous produits confondus, Fegersheim a fabriqué 179 millions d'unités en 2012, représentant un chiffre d'affaires d'1,7 Mrd €. Créé en 1967, le site s'est entièrement orienté vers les médicaments injectables à partir de 1995.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bayer a récemment dévoilé un plan de développement en Russie concernant ses trois branches : HealthCare, Material Science et CropScience. A l'horizon 2017, ses ventes totales devraient atteindre 1,3 milliard d'euros en Russie, contre 726[…]

01/10/2013 | Laboratoires
Servier collabore avec un institut singapourien

Servier collabore avec un institut singapourien

Plus d'articles