Nous suivre Industrie Pharma

Lilly injecte 700 M$ dans son réseau de production mondial

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Eli Lilly a procédé à une nouvelle tranche d'investissement dans le domaine du diabète.

Le laboratoire américain va injecter plus de 700 millions de dollars (520 M€) pour muscler ses capacités de production d'insuline en France, en Chine, à Porto Rico et à Indianapolis (États-Unis). Dans l'Hexagone, Lilly a annoncé à la fin de l'été qu'il allait alloué 90 M€ à la construction d'une unité de production de cartouches d'insuline à Fegersheim (Bas-Rhin). Les travaux ont démarré début novembre et la mise en service devrait intervenir en 2016.

En Chine, le groupe prévoit également d'étendre ses capacités de fabrication de cartouches d'insuline dans le cadre d'un investissement de 350 M$. L'an dernier, Lilly avait déjà ouvert un centre de recherche et développement dédié au traitement du diabète à Shanghai. D'après la Fédération internationale du diabète (IDF), près de 100 millions de personnes souffrent de cette maladie dans l'Empire du Milieu. « Notre investissement en cours en Chine aidera Lilly à fournir des médicaments dans ce pays qui possède la plus grande population de personnes atteintes de diabète, et qui devrait atteindre plus de 142 millions en 2035 », explique Jacques Tapiero, vice-président senior et président de Lilly pour les marchés émergents.

Enfin, 245 M$ seront injectés aux Amériques, et plus précisément à Indianapolis et Porto Rico afin d'augmenter les capacités de fabrication d'insuline et de dispositifs médicaux de délivrance de l'insuline. Lilly n'en est pas à son premier investissement dans le diabète à Indianapolis. Au cours des derniers mois, 320 M$ y ont déjà été injectés pour renforcer la fabrication d'insuline et de cartouches d'insuline. Au total, le groupe américain a récemment alloué plus d'1 Mrd $ à des projets de développement dans le secteur du diabète au niveau mondial. Si ces projets se focalisent principalement dans la production industrielle, Lilly n'en délaisse pas pour autant sa R&D. Son pipeline se compose actuellement de 14 molécules en stade de développement clinique pour le traitement du diabète et des complications associées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles