Nous suivre Industrie Pharma

Lilly injecte 180 M$ à Indianapolis

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Lilly injecte 180 M$ à Indianapolis

Le siège social d'Eli Lilly à Indianapolis

© Eli Lilly

Lilly muscle une nouvelle fois son site américain d'Indianapolis. 180 M$ supplémentaires vont être investis pour renforcer les capacités de production d'insuline et dans la construction d'une unité de cartouches.

Le groupe américain a revu à la hausse son programme d'investissements dans l'insuline aux États-Unis. En novembre dernier, Eli Lilly avait projeté d'investir 140 millions de dollars (109,1 M€) pour construire une unité dédiée aux cartouches d'insuline sur son complexe d'Indianapolis, qui abrite également le siège social du groupe. Celle-ci sera mise en service à l'horizon 2015. Quelques mois après avoir entrepris ce premier projet, Lilly voit encore plus grand. Le laboratoire américain a décidé d'injecter 180 M$ supplémentaires à Indianopolis. Cette fois, l'investissement comprend deux parties : une extension des capacités de production d'insuline et la mise en place d'une unité de remplissage de cartouches d'insuline. La société explique que l'extension permettra « d'améliorer la productivité de Lilly sans construire de nouvelle unité de production ou ajouter des coûts de structure ». Les travaux relatifs à ce renforcement de capacités devraient être finalisés d'ici à la fin de l'année. Lilly devrait commencer à produire les nouveaux volumes en mars 2014. La construction de l'unité de cartouches d'insuline devrait être, elle, finalisée en 2016. Elle viendra s'ajouter à celle annoncée en novembre, ce qui permettra à Lilly d'opérer deux unités de ce genre à Indianapolis, mais aussi aux États-Unis. Dans ses sites américains, Lilly conditionne pour le moment l'insuline dans des flacons, utilisés ensuite dans les seringues ou les pompes à insuline. En dehors du continent américain, Lilly produit déjà des cartouches d'insuline sur son site français de Fegersheim, en Alsace. Les cartouches sont employées dans les stylos à insuline, un système de plus en plus populaire aux États-Unis, selon Lilly. Une fois opérationnels, ces projets à Indianapolis permettront l'embauche d'environ 175 salariés, majoritairement des techniciens, des scientifiques et des ingénieurs. Lilly prévoit aussi d'autres investissements liés à ce projet qui atteindraient environ 80 M$, dont 40 M$ dans un centre d'inspection de produits. Les États-Unis représentent un marché stratégique pour Lilly dans le domaine de l'insuline. Le groupe prévoit en effet qu'un adulte sur trois souffrira de diabète dans le pays d'ici 2015. Pour répondre à ces futurs besoins, le laboratoire mise aussi sur sa recherche. « Nous possédons un des plus solides pipeline dans le diabète de notre histoire - incluant quatre molécules en stade de développement avancé - qui pourraient aider à répondre aux besoins des personnes souffrant de diabète », se félicite d'ailleurs Enrique Conterno, président de Lilly Diabetes. L'an dernier, la division Endocrinologie (qui regroupe notamment les traitements du diabète) a stabilisé son chiffre d'affaires à 6,8 Mrds $ (soit 30 % du CA total), ce qui lui permet de se hisser à la 2e place des ventes du groupe par activité, juste derrière la branche Neurosciences.

 

« Ces projets à Indianapolis permettront l'embauche d'environ 175 salariés »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil L'émission Cash Investigation d'Elise Lucet : « Travail : ton univers impitoyable » nous a tous interpellés. Elle évoque notamment les[…]

01/12/2017 | Santé publiqueFILIÈRE
Pep-Therapy lève 1,2 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Roche rachète Viewics

Roche rachète Viewics

Oligonucléotides : partenariat entre Ribobio et GE Healthcare

Oligonucléotides : partenariat entre Ribobio et GE Healthcare

Plus d'articles