Nous suivre Industrie Pharma

Lilly crée l'insuline similaire à Fegersheim

Mathieu Noyer

Sujets relatifs :

, ,

Et une étape de plus pour Lilly à Fegersheim (Bas-Rhin) ! L'usine pharmaceutique du groupe américain près de Strasbourg se lance dans la production de médicaments biosimilaires. Annoncée lundi et tout juste lancée, cette production concerne l'insuline. Il s'agirait d'ailleurs du tout premier biosimilaire au monde pour le traitement du diabète. Le site de Fegersheim réceptionnera la matière active venue d'une usine Lilly aux États-Unis et il la conditionnera en cartouches, ce qui constitue sa grande spécialité. Venant en remplacement de l'une des quatre lignes actuelles de remplissage, la nouvelle unité de cartouches s'inscrit dans un programme de 171 millions d'euros d'investissements entre 2014 et 2016 qui comprend aussi le doublement, à 120 millions d'unités annuelles, de la capacité en stylos injecteurs. Les cartouches, elles, devraient atteindre rapidement leur pleine capacité de 200 M/an d'unités.

Ces développements s'opèrent à effectifs constants : 1 500 salariés. Fegersheim avait régulièrement embauché avant de connaître un mouvement inverse en 2010-2011, à l'occasion d'un plan de 150 départs volontaires. Depuis, le nombre des collaborateurs n'a pas bougé. « Le nouveau projet augmente la productivité et conforte Fegersheim comme site pilote d'introduction des dernières technologies, ce qui le rend détenteur du savoir-faire à l'échelle du groupe », commente Marcel Lechanteur, président de Lilly France. L'usine alsacienne est en effet la première à mettre le nouveau biosimilaire en production au sein du groupe américain. L'Italie suivra l'an prochain, avant sans doute les États-Unis et la Chine.

Fegersheim travaille depuis cinq ans à ce projet. Il n'en est pas à son coup d'essai. Créé en 1967, le site n'a cessé de monter en gamme. Il est passé du phytosanitaire et de la cosmétique à la pharmacie. Voilà une quinzaine d'années qu'il bénéficie d'investissements réguliers. « Nous lui consacrons 35 à 40 M€ chaque année, au titre d'investissements récurrents, auxquels s'ajoutent des projets de développement plu-riannuels ». De 2003 à 2009 par exemple, 300 M€ avaient été injectés dans les produits lyophilisés. Résultat : Fegersheim est devenu le plus gros site Lilly de produits injectables, exportant 95 % de sa production dans le monde entier. Il est l'expert du groupe pour le remplissage sous isolateur stérile. L'insuline représente 90 % de son activité, elle est complétée par l'hormone de croissance, des anticancéreux et le traitement de l'ostéoporose. Le nouveau développement lui fait faire un pas de plus dans la biotechnologie. Celle-ci a vocation à représenter un jour la moitié de son activité.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles