Nous suivre Industrie Pharma

Proconseil : Libérez l'exigence !

Sujets relatifs :

, ,

La chronique de Gilbert Lippmann, Président Proconseil : gilbert.lippmann@proconseil.fr

Faisons ensemble un retour sur nos années collège ou lycée... Il est fort probable que nous n'étions pas ensemble... et pourtant, nous nous rappelons des mêmes professeurs ! Qu'ils soient de sciences, de lettres ou de mathématiques, peu importe, leur particularité principale commune s'appelait « exigence ». Certains étaient terribles, inflexibles, notaient sec et nous infligeaient un comportement quasi despotique. Les autres, tout aussi exigeants, étaient à l'écoute et nous donnaient le sens de nos études, l'envie d'apprendre. Oui, ils étaient « challengeants » et nous poussaient à découvrir des ressources insoupçonnées en nous... C'est eux qui nous ont appris à nous dépasser.

Dans les entreprises, les managers endossent quelque peu ce rôle, dans un espace évidemment différent, puisque fait d'adultes en âge de raison et libres de leur choix. Ainsi, dans toute organisation, une des fonctions clés du manager est-elle le développement de ses équipiers.

Je mène actuellement une mission dans une société familiale où une nouvelle génération de dirigeants a décidé, il y a quelques années, de faire évoluer le management de l'entreprise, ayant vécu de près certaines de ses limites. Ils y ont installé une approche beaucoup plus participative que le management très directif de leurs aînés. Un coach est alors intervenu pour les aider. Mais après quelques années d'évolution, et alors que le « business model » était resté quasi identique (mêmes types de client, mêmes services à peu près au même prix,...), les résultats financiers de l'entreprise se sont dégradés petit à petit jusqu'à leur quasi disparition. Que s'est-il donc passé ? Le regard que nous avons porté a permis de constater que, dans le cadre de cette évolution, les nouveaux dirigeants ont oublié un ingrédient fondamental du management : l'exigence. Si dans le management directif de leurs pères, celle-ci ressemblait quelquefois au « despotisme » de nos anciens professeurs, le participatif qu'ils ont eux appliqué a pris un risque certain à ne pas la conserver, voire à la renforcer. Car sans exigence forte, le mode participatif peut vite se mettre à ressembler au laxisme. N'est-ce pas là, un merveilleux cas d'école qui nous apprend la puissance mais aussi le besoin de professionnalisme de notre management ?

Dans les entreprises qui prônent la responsabilité comme facteur de développement humain et économique et qui font l'objet de ces chroniques, le management participatif convient bien. Mais la transformation qui l'accompagne ne doit surtout pas échapper à la réflexion sur le niveau d'exigence requis. Car le poser, c'est en quelque sorte préciser le cadre de la responsabilité et le clarifier devant tous. Exigence sur les principes d'action et sur les attendus. Exigence sur l'application du cadre normatif de l'organisation (procédures, règles, usages,...). Exigence aussi sur l'application des valeurs fondamentales de l'entreprise. En quelque sorte, si le management participatif était le véhicule de la responsabilité, le niveau d'exigence en serait alors le carburant. Cette exigence n'exclut pas pour autant, et même bien au contraire, la bienveillance dont le management doit faire preuve pour aider à relativiser et surmonter les difficultés. Car l'exigence ne suffit pas, le manager se doit d'être là en pleine conscience pour soutenir l'action et aider à réussir. Managers des organisations responsabilisantes, soyez donc de ces trop rares personnes dont on se souvient positivement 30 ans après ! Mettez en place un management participatif, soyez à l'écoute et bienveillants, mais surtout, libérez l'exigence !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le façonnier Cambrex racheté pour plus de 2 milliards de dollars

Le façonnier Cambrex racheté pour plus de 2 milliards de dollars

C'est le fonds d'investissement Permira qui acquiert la quasi-totalité des actions en circulation du CDMO. Après deux acquisitions remarquées en 2018, c’est cette fois-ci au tour de Cambrex d’être[…]

19/08/2019 | CDMOCambrex
Novartis pointé du doigt par la FDA

Novartis pointé du doigt par la FDA

La Commission européenne élargit les indications du Dupixent

La Commission européenne élargit les indications du Dupixent

Accord de recherche entre Takeda et Sosei Heptares

Accord de recherche entre Takeda et Sosei Heptares

Plus d'articles