Nous suivre Industrie Pharma

Les projets grignotent la rentabilité du LFB

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'année 2015 est présentée comme charnière par le LFB. Lequel aura lancé des projets d'envergure et bien avancé en parallèle sur le développement de son pipeline.

Le laboratoire français a enregistré un chiffre d'affaires stable pour l'exercice 2015, à 502,4 millions d'euros, soit une progression de 0,1 %. La croissance est surtout due aux ventes à l'international. Celles-ci ont progressé de 8,7 % en un an, à 152 M€ et compte pour 30 % du total, contre 28 % en 2014. En revanche, les ventes du LFB en France ont faibli de 3,2 % l'an passé. Niveau rentabilité, la marge brute sort en retrait de 9,2 %, à 177,6 M€. Le résultat opérationnel a été divisé par deux en un an, à 12 M€, et le résultat net est passé de 13 M€ à 0,3 M€.

Le LFB explique ces contractions par des frais de R&D en nette augmentation entre 2014 et 2015. Ils sont passés de 65,9 M€ à 81,3 M€ sous l'effet des efforts pour le développement du pipeline et du nombre de phases III de développement clinique. Deux produits ont fait l'objet d'une procédure en reconnaissance mutuelle en Europe, et deux produits recombinants sont en phase III, souligne le LFB qui a ainsi investi pour anticiper les fabrications de lots en vue des prochains lancements.

Par ailleurs, le LFB a engagé 300 M€ l'an dernier pour une usine à Arras (Nord) et tripler sa capacité mondiale de production (CPH n°755). Autre fait majeur : le laboratoire a procédé à une levée de fonds de 230 M€, souscrit par l'État français en octobre.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction : «Nous basculons dans un autre métier», déclare Servier

Bioproduction : «Nous basculons dans un autre métier», déclare Servier

Le groupe Servier entreprend la mutation de son site de Gidy (Loiret) qui produira, à l'horizon 2021, des anticorps monoclonaux. Derrière ce projet baptisé BIO-S, se cache un défi technique et humain qui[…]

01/05/2019 | IngénierieBioproduction
Stratégie : Wacker veut peser dans la bioproduction

Stratégie : Wacker veut peser dans la bioproduction

Process : La fermentation passe à la mesure de la biomasse en ligne

Process : La fermentation passe à la mesure de la biomasse en ligne

Roche investit dans la thérapie génique avec le rachat de Spark Therapeutics pour 4,3 Mrds $

Roche investit dans la thérapie génique avec le rachat de Spark Therapeutics pour 4,3 Mrds $

Plus d'articles