Nous suivre Industrie Pharma

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Si l'association Agir pour l'Environnement salue l'interdiction prochaine du dioxyde de titane dans l'alimentation, elle appelle le gouvernement à faire de même pour les médicaments et les cosmétiques. Selon celle-ci, pas moins de 4 000 médicaments contiendraient du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire, ce dernier étant utilisé pour colorer ou opacifier le pelliculage des comprimés et gélules. L'association souligne que « si l'échelle nanométrique permet de nouvelles propriétés ou d'amplifier des propriétés existantes, elle augmente également la dangerosité de la substance ». Les nanoparticules peuvent en effet franchir les barrières biologiques et s'accumuler ensuite dans les cellules, les organes et les tissus. En février 2006, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a classé le dioxyde de titane comme étant « potentiellement cancérigène pour l'homme » lorsqu'il est inhalé. L'année dernière, l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) a classé la substance comme cancérigène catégorie 2 suspectée par inhalation. En janvier 2017, une étude menée par l'Institut national de la recherche agronomique sur l'ingestion de dioxyde de titane par des rats a caractérisé pour la première fois des effets précurseurs de cancérogenèse de cette substance. Depuis le 26 avril 2018, les nanomatériaux sont inclus dans le règlement Reach. Ce qui oblige les industriels à déposer, d'ici à 2020, des dossiers d'enregistrement détaillant les dangers et risques des nanomatériaux qu'ils mettent sur le marché.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles