Nous suivre Industrie Pharma

Les laboratoires Boiron et Rocal déposent un recours devant le Conseil d’Etat

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Les laboratoires Boiron et Rocal déposent un recours devant le Conseil d’Etat

© Pixabay

Les médicaments homéopathiques devraient être déremboursés, le premier janvier 2021.

Arguant « être déterminés à préserver la liberté de choix des Français », les laboratoires Boiron et Rocal, tous deux spécialisés dans les médicaments homéopathiques, ont déposé un recours complet devant le Conseil d’État. En cause, la décision du gouvernement de mettre fin à la prise en charge, par l’Assurance maladie, des médicaments homéopathiques.

Les trois principaux arguments des laboratoires sont « le bien-fondé de la pratique homéopathique », le fait que « 82 % des Français considèrent que médecine conventionnelle et homéopathie sont complémentaires » et que « le remboursement des médicaments homéopathiques ne représentent que 0,29 % des remboursements de médicaments ».

C’est en juillet dernier, se rangeant derrière l’avis de la HAS, que la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, s’était prononcée pour un déremboursement total de l'homéopathie, à compter du premier janvier 2021. En octobre dernier, les laboratoires avaient déjà déposé une requête sommaire contre cette décision.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chimie fine : Sanofi investit 60 M€ à Sisteron

Chimie fine : Sanofi investit 60 M€ à Sisteron

Le laboratoire français veut faire de ce site un exemple d’usine verte et numérique. Sanofi a annoncé un investissement de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence). Avec cet[…]

14/01/2021 | SanofiActus Labo
Vir Biotechnology collabore avec Gilead

Vir Biotechnology collabore avec Gilead

Euroapi, la nouvelle entreprise dédiée aux API de Sanofi

Euroapi, la nouvelle entreprise dédiée aux API de Sanofi

Oncologie : Novartis débourse 650 M$ pour le tislelizumab

Oncologie : Novartis débourse 650 M$ pour le tislelizumab

Plus d'articles