Nous suivre Industrie Pharma

Les groupes pharmaceutiques étrangers posent leurs conditions

S.L.

A quelques jours de la réunion du prochain CSIS (Conseil stratégique des industries de santé), le LIR (Laboratoires Internationaux de Recherche) a fait état de ses dernières analyses pour améliorer la compétitivité de la recherche en France et au-delà, l'efficacité de notre système de santé. Cette association « think tank », qui fédère 16 filiales françaises de groupes pharmaceutiques internationaux ayant des activités de recherche sur le territoire, a pesé pour 709 millions d'euros en R&D en 2010. « C'est deux fois le budget du CNRS en biologie et génétique et l'équivalent du budget de l'Inserm », selon Hervé Gisserot, président de GSK France et du LIR. Le premier souhait de l'association est de repartir sur une base de partenariat et de dialogue avec les pouvoirs publics, après une année 2011 difficile. Elle préconise en outre d'accélérer le développement de la pharmaco-épidémiologie qui vise à évaluer scientifiquement l'impact d'un médicament post-AMM, lorsqu'il est administré dans la « vraie vie ». Le LIR appelle également à repenser l'évaluation du médicament mais dans un dialogue avec les industriels. Une des préconisations étant la prise en compte de résultats de santé globaux (grâce notamment à ces nouvelles données pharmaco-épidémiologiques) pour redonner une chance à l'innovation thérapeutique, trop faiblement rémunérée. Enfin le LIR appelle de ses vœux un soutien sans faille de la recherche partenariale par les pouvoirs publics. « Depuis quatre ou cinq ans, des efforts considérables ont été faits pour maintenir la place de la France dans la compétition mondiale », a déclaré Hervé Gisserot. Il a souligné l'importance de faire vivre les structures en place (IGR, Institut Curie, Inca, cancéropôles, IHU... ), « sans en créer d'autres ». Mais entre-temps, la planète pharmaceutique s'est globalisée et le président a insisté sur la nécessité d'accélérer le mouvement. « Le monde ne nous attend pas. Il peut se passer de la France malgré son excellence en matière de recherche et sur le plan industriel. A nous de ne pas rater ce virage » a-t-il ajouté.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Le Council of european bioregions (CEBR), en partenariat avec EIT Health, vient de publier un panorama de la bioproduction en Europe. Les auteurs de ce panorama nous éclairent sur les objectifs et les enseignements à tirer de cette[…]

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Plus d'articles