Nous suivre Industrie Pharma

Les équipements pharmaceutiques à l'honneur à l'Achema 2012

À FRANCFORT, SYLVIE LATIEULE

Sujets relatifs :

, ,
Les équipements pharmaceutiques à l'honneur à l'Achema 2012

Le système de remplissage aseptique PreVAS est né d'une collaboration entre SSB et Bosch.

© © SSB-Bosch

MÊME SI L'EMBALLAGE RESTE LA PARTIE LA PLUS VISIBLE, TOUTE LA CHAÎNE DE PRODUCTION DU MÉDICAMENT EST COUVERTE PAR ACHEMA. AVEC DES LANCEMENTS SPÉCIALEMENT PROGRAMMÉS POUR LE SALON.

Salon triennal du process chimique, l'Achema s'est tenu, cette année, du 18 au 22 juin à Francfort. Cette édition 2012 s'est achevée avec un nombre de visiteurs et d'exposants stable. Pendant cinq jours, 167 000 participants ont découvert les gammes de produits de 3 773 exposants, sur environ 136 400 m2 nets d'exposition. Pour la première fois, le groupe d'exposition « Pompes, compresseurs et robinetterie » comptait à lui seul plus de 1 000 exposants. Même si le secteur de la chimie continue de dominer, le salon s'impose au fil des éditions comme une référence dans le domaine du process pharma ceutique. Cette année, les deux étages du hall 3 (baptisé Pharmacie, emballage et stockage) étaient entièrement consacrés à cette industrie. Mais nombre de fournisseurs étaient aussi visibles dans les halls 4, 5 et même dans le hall 6.

Dans le domaine de l'emballage, des constructeurs comme l'Italien Marchesini, l'Allemand Romaco mais surtout son compatriote Bosch Packaging rivalisaient de gigantisme au niveau de la taille de leurs stands. Marchesini présentait pas moins de 17 machines différentes, dont deux grandes lignes de remplissage stérile, compactes, accessibles (notamment au nettoyage) et surtout flexibles. A noter également le lancement d'une nouvelle blistéreuse (MB460FAST), qui serait la plus rapide du marché à raison de 720 blisters/min, grâce à la mise en place en parallèle de deux lignes de remplissage de blisters. Romaco, avec son tout nouveau CEO Paulo Alexandre, n'a pas été avare de lancements. D'abord, la ligne de remplissage stérile Macofar a désormais son pendant non stérile avec la série LF200. Le groupe italien a également lancé la nouvelle blistéreuse Noack 960R d'une cadence de 600 blisters par minute.

De son côté, Bosch Packaging n'a cessé de croître, ces dernières années, par des acquisitions successives. Il est ainsi en mesure de proposer des lignes de remplissage stérile complètes, sous isolateurs, dans des ensembles totalement intégrés. Le groupe présentait sur le salon son 100e isolateur, prêt à partir pour la Chine à la fin du salon. Les pays émergents étant le nouvel eldorado des fournisseurs d'équipements pharmaceutiques. Autre nouveauté très remarquée sur le stand de Bosch, le KKX 3900. Il s'agit d'un système de contrôle qui permet d'examiner le contenu d'une gélule au rayon X. Au delà de la trieuse pondérale, ce système permet de voir ce qui se passe à l'intérieur de la gélule et de détecter une éventuelle particule étrangère ou une déformation. Partant du conditionnement, Bosch a récemment étoffé son offre en remontant dans la chaîne de fabrication des médicaments au niveau de la préparation de poudres. C'est ainsi qu'étaient présentées sur le stand les technologies d'Hüttlin et de Manesty en séchage, granulation, enrobage et fabrication de comprimés. Deux sociétés acquises en 2011. Cette consolidation de l'offre n'est pas le fruit du hasard. Elle répond à une volonté de l'industrie pharmaceutique de réduire le nombre de ses fournisseurs, et de globaliser ses achats. Du côté des systèmes de contrôle et de vision, les constructeurs ont concentré leurs efforts sur le « track and trace », un suivi de la traçabilité qui va s'accompagner de tâches de sérialisation et d'agrégation. L'Américain Mettler Toledo officie depuis peu dans le domaine avec rachat de Pharmacontrol Electronic (PCE) en 2011. Il peut néanmoins revendiquer une place de choix sur ce segment avec plus de 400 installations dans la pharmacie. Quant au spécialiste de la vision, Laetus (filiale de l'Italien Coesia), il présentait un produit original, le Polyphem 3D. Grâce à l'utilisation de 4 caméras noir et blanc, ce système permet de reconstituer à plat l'image d'une étiquette enroulée autour d'un flacon de sirop, par exemple. Ces constructeurs de solutions de traçabilité se préparent à un renforcement à travers le monde des mentions légales sur les boîtes de médicaments. Déjà en Turquie, mais bientôt en Europe, la sérialisation poursuit son chemin, notamment comme principal rempart au fléau de la contrefaçon.

Intéressons-nous maintenant à la phase de préparation du médicament, plus en amont de la chaîne de fabrication. Parmi les tendances perceptibles, citons la déclinaison d'un même équipement de la phase de laboratoire à la production industrielle pour faciliter la montée en échelle (scale up). Une illustration était proposée par l'Allemand Glatt avec son système à lit fluidisé GPCG pour le séchage, la granulation ou l'enrobage proposé dans des versions lab, mini, mid... Même stratégie chez Romaco avec sa gamme d'homogénéiseurs stériles Frymix II qui se déclinent en 5 modèles de 4 à 1000 litres. Spécialiste de la presse à comprimé, l'Allemand Fette Compacting a présenté pour sa part la FE35, petite sœur de FE55 qui avait été présentée l'an dernier à Interpack. Son principal atout : sa flexibilité et un changement de format très rapide de 15 à 20 min. L'offre globale, c'est aussi l'axe retenu par l'Allemand GEA, champion de la consolidation toute catégorie. Ce dernier avait annexé une bonne partie du hall 4, avec ses multiples divisions couvrant de nombreuses opérations de process : filtration, échange thermique, atomisation, stérilisation, mélange, granulation...

Cette aide au scale up, c'est également l'un des gros atouts des équipements à usage unique (équipements jetables en matière plastique) qui font fureur dans le domaine de la biotech. Le trio de tête composé des Allemands Merck-Millipore et Sartorius et de l'Américain Pall était représenté, avec des gammes de produits qui ne cessent de s'élargir. Partis de la filtration, ils ont ensuite conçu des poches de stockage, avant de développer des réacteurs munis de systèmes d'agitation intégrés, auxquelles s'ajoute toute une connectique flexible adaptée aux besoins. Sur son stand, Sartorius Stedim Biotech (SBB) présentait une nouveauté : le Celsius LFT. Il s'agit d'un conteneur réfrigéré, à usage unique, pour le transport de produits jusqu'à 100 l. Ce conteneur peut assurer des transports à très basse température jusqu'à -60 °C. Pour découvrir l'autre nouveauté de Sartorius, il fallait se rendre sur le stand de Bosch. Les deux sociétés se sont en effet associées dans le développement d'un nouveau système de remplissage à usage unique, le PreVAS, susceptible de s'adapter aux lignes conçues par Bosch sous isolateur. Outsider dans l'usage unique, le Belge ATMI tire son épingle du jeu par sa créativité. Après l'agitateur magnétique, capable de léviter dans sa poche, il lance iCellis, un bioréacteur à lit fixe pour les phases de préparation de cellule, qui remplace avantageusement les systèmes à plateaux à fort encombrement.

Et puis pour la première fois, ces constructeurs d'équipements pharmaceutiques ont commencé à flirter avec le monde virtuel et la 3D. Bosch proposait sur son stand une simulation en 3D du parcours d'un comprimé sur sa ligne d'emballage. De son côté, l'ensemblier lyonnais Boccard a posé les bases du pilotage d'unité sans contact tactile. Un grand écran proposait une maquette d'usine 3D que l'on pouvait manipuler à distance par le mouvement de nos mains, grâce à l'utilisation d'une caméra de type Kinect reliée à un ordinateur. Un peu comme si on jouait avec une XBox360 sans aucune manette. Le produit demande à être amélioré, mais il présente néanmoins un intérêt majeur pour le secteur de la pharmacie où le sans-contact reste la meilleure façon de limiter la migration de contaminations.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

2iPS, société spécialisée dans la fourniture de matériels informatiques industriels, lance la technologie des micro-ordinateurs Raspberry. Compacte et légère, la nanocarte Raspberry Pi 3B+[…]

05/05/2020 | Logiciels
Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Gerresheimer récompensé sur le développement durable

Gerresheimer récompensé sur le développement durable

Plus d'articles