Nous suivre Industrie Pharma

Patrick Hibon de Frohen : Les défis et enjeux de l'IA pour les DRH

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,
Patrick Hibon de Frohen : Les défis et enjeux de l'IA pour les DRH

© Thierry Borredon / Bergamote Presse

Après le concept de la « réalité augmentée », est apparu plus récemment celui de « l'opérateur augmenté ». Comme déjà dit, l'IA est un véritable tsunami en pleine évolution et on assiste actuellement à un certain emballement, en particulier dans les esprits car il est aisé de se laisser entraîner, par certains médias, au clivage « machines contre travailleurs ». Ce concept d'opérateur augmenté m'amène à deux hypothèses possibles.

La première, qui me semble beaucoup plus utile et sereine, consiste à repérer et à se focaliser sur les opportunités tout autant que les risques de l'IA pour rassurer les salariés de nos entreprises. Gageons qu'avec un minimum d'éthique nous allons bien plus vers une intelligence humaine augmentée que vers une intelligence artificielle concurrençant l'homme.

Pour ce faire, les professionnels des RH ne doivent pas oublier le rôle fondamental qu'eux-mêmes, en lien étroit avec les partenaires sociaux, joueront dans la construction de nouveaux lieux de travail et des activités associées, adaptés à ce futur immédiat. Anticipation et compréhension des évolutions actuelles et à venir, pour agir et non subir.

L'inéluctable transformation en profondeur des organisations, si passionnante qu'elle puisse être, nécessite un accompagnement soutenu du changement. Nature et qualité du travail des opérateurs en coopération avec les machines doivent faire l'objet de réflexion et d'attention de la part de tous ceux qui ont la tâche d'accompagner les mutations en cours, au premier rang desquels les responsables RH. Sans les développer ici, Paul R. Daugherty explique que la collaboration homme-machine requiert le développement de 8 « compétences de fusion » (Fusion Skills). Celles-ci renforcent la fusion et l'interaction entre l'homme et la machine pour améliorer les résultats d'un processus métier. La machine et l'homme apprennent mutuellement, créant ainsi un cercle vertueux d'amélioration des processus. Sous conditions que l'homme utilise ses compétences émotionnelles, car sans elles, l'Intelligence artificielle n'a aucun sens !

Ainsi et alors, les RH doivent s'approprier l'utilisation de l'IA, être des « managers augmentés », afin de piloter les différents processus : recrutement, performance, formation, mobilité professionnelle...

La seconde hypothèse est celle qui va « augmenter » l'opérateur, via l'IA, et l'amener à être muni d'un exosquelette, par exemple, tel Iron Man, pour renforcer ses capacités au centre des processus en développant artificiellement sa polyvalence, en favorisant la montée en capacité, non des opérateurs, mais de la machine.

De ces deux hypothèses, l'enjeu est de comprendre comment utiliser l'IHC (Intelligence humaine et collective) pour éviter l'IA (l'ignorance Artificielle) !

 

« L'inéluctable transformation en profondeur des organisations (...) nécessite un accompagnement soutenu du changement ».

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Inventiva augmente son capital de 8,2 millions d’euros

Inventiva augmente son capital de 8,2 millions d’euros

La biotech dispose ainsi d'une visibilité financière jusqu’à la fin du troisième trimestre 2020. La biotech dijonnaise Inventiva vient de réaliser une augmentation de son capital de 8,2 millions[…]

Ose Immunotherapeutics reçoit 5,4 M€

Ose Immunotherapeutics reçoit 5,4 M€

Themis obtient 40 M€ contre le chikungunya

Themis obtient 40 M€ contre le chikungunya

Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

Lundbeck s’offre les anticorps d’Alder Biopharmaceuticals

Plus d'articles